Un décor terminé au skatepark de Louiseville

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Un décor terminé au skatepark de Louiseville
Marie-Jeanne Descote, Yvon Deshaies, Lorie Guimond et Jean-Yves St-Arnaud, aux côtés de l'oeuvre de Lorie, au skatepark de Louiseville. (Photo : L'Écho - Daniel Birru)

SPORT. C’est au skatepark de Louiseville que la ville a dévoilé, jeudi dernier, l’œuvre produite par Lorie Guimond, élève de l’École secondaire l’Escale. Âgée de 14 ans, Lorie a remporté le concours de dessin organisé par l’administration municipale, au printemps dernier, et c’est son œuvre qui sera désormais exposée dans le parc.

Le dévoilement de cette œuvre a été la touche finale qui a permis à la Ville de compléter son projet d’embellissement du parc de planche à roulette, qui est situé derrière l’Aréna de Louiseville. Comme l’explique le maire Yvon Deshaies, la complétion de ce parc permettra à de multiples jeunes d’en profiter tout au long de l’été.

« Le parc est stratégiquement situé tout juste à côté de la Maison des Jeunes, de l’École l’escale, et en arrière de l’aréna. Ils pourront facilement venir ici après l’école ou sur l’heure du diner. Beaucoup de jeunes de partout qui viennent ici : on a des jeunes de Saint-Alexis-des-Monts [comme Lorie], de Yamachiche, et c’est le fun de voir ça. Une belle activité pour Louiseville, pour la MRC de Maskinongé, et tout le monde en est bien heureux,  » dit Yvon Deshaies.

Pour Lorie Guimond, voir cette œuvre affichée au cœur du parc représente un grand exploit et un sentiment d’accomplissement. « J’avais travaillé beaucoup sur cette œuvre avec les idées de mes amies et avec Pinterest. Au départ, j’avais plusieurs personnages que j’aimais bien, mais je n’étais pas satisfaite de l’arrière-plan; j’ai donc découpé ces mêmes personnages et j’ai retravaillé le fond de l’image en environ deux jours. Je suis très contente du résultat final, et je suis fière de voir qu’elle sera maintenant exposée ici. Je pense que mes parents sont fière de moi aussi, » dit la jeune adolescente.

Karell Desaulniers, coordonnatrice à la vitalité du milieu à la Ville de Louiseville, travaille pour s’assurer du bonheur et de l’attitude positive de la communauté. Elle soutient qu’elle vise essentiellement à connaître les jeunes pour savoir ce qui leur plaît, et c’est de cette manière qu’elle à travaillé sur l’organisation des plans et du modèle qu’elle voulait donner au parc de planche à roulettes.

« Les jeunes nous apprécie de plus en plus. On travaille donc beaucoup à les questionner et à en savoir plus sur leurs intérêts en collaboration avec la Maison de Jeunes, et on voit qu’un projet comme celui-ci est très bien reçu. Ils m’appellent souvent au bureau pour connaître l’horaire des activités, et de voir qu’on peut les rendre heureux comme ça et que ça répond à leurs besoins, c’est super valorisant pour notre travail, » soutient Karell Desaulniers.

Marie-Jeanne Decoste, qui elle aussi a vu l’une de ses œuvres être exposée dans un coin du skatepark, se réjouit du travail qu’elle a fait et de la confiance que la Ville lui a accordé dans ce projet. « J’ai été approchée par la Ville à l’hiver pour travailler là-dessus. C’est bien de voir le tout se concrétiser, mais surtout de voir tout le dynamisme que ça amène autour, avec les jeunes qui se promènent en skate. Je trouve que c’est une belle finalité pour le projet, ça s’harmonise bien au lieu, et c’était mon but, » mentionne Marie-Jeanne.

Cette touche finale au parc survient à temps pour le début de la saison estivale. Les organisateurs sont confiants que les jeunes en profiteront tout l’été pour s’amuser et s’en servir de point de rassemblement. Des lumières sont également installées pour garder les jeunes actifs tard en soirée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires