Mathieu Vertefeuille: à pleines dents dans sa grande passion

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Mathieu Vertefeuille: à pleines dents dans sa grande passion
Mathieu Vertefeuille de Maskinongé mord à pleines dents dans sa grande passion.

Mathieu Vertefeuille de Maskinongé est passionné de baseball depuis son plus jeune âge. À 16 ans, il a déjà participé à trois championnats canadiens, dont le plus récent qui s’est tenu du 13 au 16 août dernier à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Fait à noter, il était le plus jeune membre de son équipe, lui qui avait été sélectionné parmi 160 joueurs dans tout le Québec. Et, c’est avec la médaille d’argent au cou qu’il est revenu à la maison!

Pour le jeune prodige qui fait maintenant parti des Aigles de Trois-Rivières depuis un an, cette expérience s’est avérée plus que concluante. «C’est certain qu’à mon âge, je suis extrêmement privilégié de vivre tout ça. Durant les championnats, j’ai joué cinq matchs sur six, avec et contre des joueurs tous plus vieux que moi. Le calibre était très fort, mais je suis très fier de moi», déclare Mathieu Vertefeuille.

Mentionnons que Mathieu étudie présentement à l’Académie Les Estacades à Trois-Rivières en Sport – Études et que déjà, pour l’an prochain, il vise les collèges américains afin de continuer l’entraînement 365 jours par année. «Nous souhaitons que les portes s’ouvrent à lui pour le futur. Ce sport lui apporte tellement et nous savons très bien qu’il a le potentiel pour faire carrière dans ce domaine. Mathieu s’entraîne deux fois par semaine et joue environ 40 matchs par saison. Cela prend beaucoup de discipline pour un jeune homme de 16 ans», raconte la mère de Mathieu, Isabelle Dupuis.

À pleines dents dans sa grande passion

Mathieu s’adonne au baseball depuis qu’il est âgé de quatre ans. Les dernières années lui ont cependant été bénéfiques, surtout les trois dernières puisqu’en 2006, il participait alors à son premier championnat canadien, à Victoria en Colombie-Britannique, où il remporta l’or. Puis, en 2008, à son deuxième championnat où il récolta le bronze. Pour lui, c’est une première année dans la ligue Midget AAA. «Je me suis toujours donné à 100 % dans ce sport. Depuis que je suis petit, j’ai toujours eu de beaux exemples et mes proches m’ont toujours soutenu dans ce que je voulais faire», ajoute Mathieu. Anecdote intéressante, Mathieu a tellement de soutien de la part de sa famille que même ses grands-parents Vertefeuille l’ont suivi jusqu’au Nouveau-Brunswick afin de l’encourager. Ils en sont même revenus, eux aussi, avec une médaille au cou!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires