Marco Adamczewski: un athlète inspirant

Véronique Flibotte
Marco Adamczewski: un athlète inspirant
Marco Adamczewski (Photo : Véronique Flibotte)

À LIRE ÉGALEMENT: Un médaillé d’or de chez nous à la Coupe des maîtres

SAINT-BONIFACE. Président et directeur technique de l’Association de soccer de Saint-Étienne-des-Grès, bénévole pour de nombreux événements de courses dont il prend part comme coureur la majeure partie du temps, Marco Adamczewski est un modèle inspirant pour son entourage.

« Dans la vie, j’aime ça donner et redonner. On est quand même gâté, alors quand on peut donner, c’est vraiment génial! » affirme-t-il, la passion dans les yeux.

Natif d’une banlieue parisienne, en France, Marco Adamczewski a adopté le Québec en 1997, à l’âge de 23 ans, pour suivre sa copine québécoise de l’époque. Sportif de nature, il s’inscrit dès son arrivée dans une ligue de soccer dans la région de Shawinigan, où il commence déjà à s’impliquer dans le conseil d’administration et comme entraîneur.

Pendant plusieurs années, il poursuit sa passion comme joueur de soccer en s’investissant dans divers clubs. « À 34 ans, j’ai été la plus vieille recrue pour l’équipe AAA de Trois-Rivières, ce n’est pas rien! », lance-t-il fièrement.

C’est en 2006, lors d’un tournoi de soccer en Gaspésie, « une fin de semaine de St-Valentin », qu’il rencontre la femme de sa vie. « C’est encore grâce au soccer! Comme nous étions en tournoi dans la région, elle nous hébergeait pour la fin de semaine. »

Quelques années plus tard, soit en 2009 et 2011, deux filles naissent de leur union. Par manque de temps, le soccer doit alors passer en deuxième plan pour Marco Adamczewski. Afin de demeurer actif, il débute la course à pied. « J’ai toujours vraiment détesté la course, mais je voulais bouger malgré les contraintes de temps qu’apportaient les enfants. J’ai alors commencé à courir avec la poussette. »

Motivé par sa conjointe, qui s’inscrivait à quelques événements de courses, il se découvre une réelle passion pour la course en sentier. « J’ai trippé, vraiment! J’étais comme un enfant! Courir dans la bouette pendant trois heures…wow! Aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer: c’est à la fois mon exercice et mon social! »

Plus tard, il vient finalement à bout de combiner cette nouvelle passion avec le soccer. Il intègre la ligue de soccer des Vétérans de Trois-Rivières, équipe avec laquelle il a d’ailleurs remporté la première place lors de la Coupe des maîtres 45 ans et plus, en septembre dernier. En parallèle, il continue de participer à plusieurs événements de courses en sentier, prenant notamment plaisir à parcourir de très longues distances. « Ma plus longue distance a été 108 km en une journée, à Percé. Je suis parti à 7h le matin… pour revenir à 2h le lendemain matin! »

Tout récemment, soit le 11 septembre dernier, il s’était inscrit au 125 km de l’Ultra-Trail Harricana, dans la région de Charlevoix, qui constitue l’événement de course en sentier le plus populaire au Québec. À la dernière minute, il a toutefois dû réviser son choix de distance, puisque la finale de la Coupe des maîtres se tenait le lendemain. Incapable de choisir entre ses deux passions, il a donc penché pour un 65 km le samedi, suivi d’une finale de soccer le dimanche. « C’est quand même étonnant ce que notre corps est capable de faire… avec quelques Advil! » admet-il, un sourire en coin.

Entre son emploi comme gestionnaire au Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, sa famille, la course et le soccer, il reste quand même un peu de temps à son horaire pour redonner. Résident de Saint-Boniface depuis 2016, son implication comme président et directeur technique de l’Association de soccer de Saint-Étienne-des-Grès fait le bonheur de plusieurs jeunes, qui ont le plaisir de le côtoyer et de bénéficier de son expérience sur le terrain depuis déjà trois ans.

Enfin, sa famille à ses côtés, il ne manque jamais une occasion de s’impliquer comme bénévole durant ses événements de course, que ce soit pour aider aux stations de ravitaillement, pour fermer la course ou autre. « On fait de belles rencontres, on vit de beaux moments, parfois joyeux, parfois plus tristes. Tout cela me passionne au plus haut point. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires