Les grands honneurs pour quatre filles de Louiseville

Daniel Birru
dbirru@lechodemaskinonge.ca

Les grands honneurs pour quatre filles de Louiseville
L'équipe de cheerleading TRCheer a remporté les grands honneurs lors d'une compétition aux Chutes Niagara, les 8 et 9 avril dernier. (Photo : courtoisie - Charlaine Beauclair)

LOUISEVILLE. C’est lors d’une compétition aux Chutes Niagara, en Ontario, en compagnie de leurs co-équipières de Trois-Rivières, que quatre jeunes filles de Louiseville ont remporté les grands honneurs en cheerleading. Leur dévouement envers leur sport préféré leur a permis de remporter la première place à l’occasion du Nationals Championship, ce qui représente une fierté pour la communauté de la MRC.

Leur dévouement envers leur sport préféré leur a permis de remporter la première place à l’occasion du Nationals Championship, ce qui représente une fierté pour la communauté de la MRC.

Les quatre filles, Julia Joly, Koralie Gaboury, Novalie Saint-Louis et Rosalie Dupuis, ont grandi et compétitionné ensemble à Louiseville depuis leur plus jeune âge. Cette victoire, les 9 et 10 avril derniers, représente toutes ces années d’entraînement et de dévouement envers le cheerleading, et constitue pour plusieurs le plus grand accomplissement de leur vie, jusqu’à maintenant.

 » J’étais vraiment heureuse: c’est tout un sentiment,  » se réjouit la jeune Julia Joly, 14 ans, la voix fébrile.  » Ça faisait environ quatre ans qu’on s’entraînait. C’est inimaginable, je ne pensais jamais me rendre là, et c’est arrivé! Les filles avec qui j’étais, on a toutes travaillé fort cette année pour avoir des beaux résultats, et ça a payé. Je pense que ça se voit,  » soutient-elle, encore toute excitée et sous le choc de la victoire.

Les quatre filles font partie de la formation TRCheer à Trois-Rivières, qui est divisée en trois équipes, sous différents niveaux. Les trois équipes ont chacune remporté non seulement la médaille d’or, dans chacune de leurs catégories respectives, mais également celui du coup de cœur des juges.  » Elles ont toutes remporté ce qu’elles pouvaient remporter!  » explique Charlaine Beauclair, mère de Julia, qui très proche de l’équipe de cheerleading de sa fille. Elle mentionne à quel point les différents groupes ont travaillé extrêmement fort pour se rendre au sommet du classement national.

Julia Joly, originaire de Louiseville et ayant commencé à pratiquer le sport dans sa ville natale, a dû surmonter plusieurs épreuves pour continuer de rester dans le coup, lors des dernières années. Elle soutient que les nombreux arrêts, tant au niveau des pratiques que les compétitions en tant que telles, l’ont fait vouloir abandonner son sport préféré, qu’elle pratique d’ailleurs depuis les neuf dernières années.  » J’étais rendue que je ne voulais plus faire de cheer,  » admet Julia.  » C’est ma mère qui m’a poussé à retourner pour au moins trois pratiques, savoir si j’étais vraiment sûre de ne plus vouloir en faire. Finalement, juste le fait de retrouver les filles, l’esprit d’équipe, ça m’a vraiment redonner le goût. C’est vraiment un beau sport!  » dit-elle.

De son côté, Novalie Saint-Louis, 16 ans, a aussi connu une belle expérience, lors de la compétition aux Chutes. Elle qualifie cet accomplissement de très gratifiant.  » On a travaillé tellement fort pour se rendre là. On s’est beaucoup pratiquées, donc c’est très le fun d’avoir pu se rendre jusque-là et d’avoir pu gagner aussi,  » dit-elle. 

Selon elle, le stunt individuel de chacune des compétitrices a été le plus réussi lors de la compétition, et c’est ce qui a permis à TRCheer de rafler la victoire.  » Je pense que ce qui me passionne le plus, c’est le fait qu’on travaille toujours toutes en équipe, c’est toujours plaisant d’aller aux compétitions, les coachs sont toujours présents pour nous, et on a un bel esprit d’équipe, et un sentiment d’appartenance. « 

Novalie, qui pratique le sport depuis les huit dernières années, soutient avoir vraiment apprécié son expérience dans le sud-ouest ontarien. Il s’agissait de la première fois qu’elle participait aux Finales Canadiennes, et elle a vraiment apprécié son expérience.

Les filles prendront maintenant quelques semaines de repos et reprendront l’entraînement seulement en juin. La prochaine saison doit débuter à l’automne. Alors que l’horaire des prochaines compétitions n’a pas encore été annoncé, la prochaine n’aura pas lieu avant le mois de décembre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires