Le nom d’Anthony Delatri immortalisé

Le nom d’Anthony Delatri immortalisé
Michel Neveu, instigateur du projet, Anthony Delatri et Yvon Deshaies, maire de Louiseville. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Terrains de tennis de Louiseville

LOUISEVILLE. La Ville de Louiseville a rendu un vibrant hommage à un grand sportif de son milieu. Le conseil municipal a décidé de nommer les terrains de tennis en l’honneur de l’illustre Anthony Delatri.

Cette initiative est celle de Michel Neveu qui avait suggéré au conseil municipal, en février dernier, de souligner la contribution exceptionnelle de M. Delatri dans le domaine du sport et dans celui des arts à l’occasion de son 97e anniversaire de naissance le 5 juin. Il avait pris soin d’informer le principal intéressé avant de poursuivre ses démarches.

Anthony Delatri est arrivé à Louiseville en 1930 avant de retourner dans son pays natal, les États-Unis, où il a participé à la Seconde Guerre mondiale. Une fois démobilisé, le jeune soldat a complété son baccalauréat en Beaux-Arts et en Arts industriels à l’Université de Newark dans l’État du New Jersey, en 1948. Avec cette formation, il a réussi à obtenir un emploi à l’Associated Textile of Canada comme coloriste. Il conserva cet emploi jusqu’à la fermeture de l’usine en 1975 et est devenu dès le lendemain caricaturiste à temps plein pour le quotidien régional le Nouvelliste. Il occupait déjà ce poste, mais à temps partiel, depuis 1967.

Au cours de sa carrière qui se terminera par un passage remarqué à l’Écho de Maskinongé, alors qu’il avait franchi le cap des 80 ans, M. Delatri aura produit plus de 8000 caricatures, dont 500 de Pierre Elliott Trudeau. Éducateur dans l’âme, il a su tirer profit de sa notoriété pour animer des rencontres culturelles et des ateliers sur l’art de la caricature pendant plusieurs années dans la région. Ses caricatures se sont également retrouvées dans plusieurs ouvrages et musées.

«C’est un honneur pour moi. Je suis très touché»

– Anthony Delatri

Anthony Delatri a longtemps pratiqué ses sports favoris, soit le baseball et le badminton. Il s’est aussi permis de découvrir ou redécouvrir au fil du temps d’autres sports comme le hockey, le tir à l’arc, le curling, le golf et le tennis.

Ses accomplissements sont nombreux et en voici quelques-uns. L’athlète a d’abord été approché par les Giants de New York en 1939 avant que l’équipe déménage à San Francisco en 1958. Plus tard dans sa carrière, le joueur de baseball a lancé une partie sans point, ni coup sûr le 26 juin 1952 à Louiseville, en plus de contribuer, comme lanceur étoile, à la conquête de deux championnats consécutifs des Loups de Louiseville de la Ligue de baseball rurale Albert-Gaucher en 1955 et 1956.

Il est aussi devenu champion de badminton (en simple) de l’État du New Jersey en 1949. Sa passion pour le badminton l’a amené à organiser l’omnium provincial de badminton à Louiseville en 1961. Le Louisevillois a finalement conduit son équipe à plusieurs championnats de curling au Québec à la fin des années 50 et 60.

Sportif accompli, Tony Delatri a été intronisé au Temple de la renommée de Badminton Québec en 1994 et au Temple de la renommée sportive de la Mauricie en 2005.

Anthony Delatri est entouré des membres de sa famille, du conseil municipal de Louiseville et de Michel Neveu, instigateur du projet. Photo Pier-Olivier Gagnon

«C’est fantastique! M. Delatri a été un très grand sportif qui a exercé une grande influence dans notre milieu. Il était bon dans tout! C’était un homme respectueux, un très bon athlète et un excellent entraîneur. Nous sommes heureux de nommer notre terrain de tennis en son honneur. Nous avons fièrement décidé d’appuyer l’initiative citoyenne de M. Neveu qui souhaitait faire quelque chose de spécial pour Tony Delatri», confie Yvon Deshaires, maire de Louiseville. Au sein de la ville, ce dossier a été piloté par les conseillères Sylvie Noël et Murielle Bergeron Milette.

Pour sa part, Anthony Delatri s’est montré très reconnaissant envers l’hommage qui lui a été rendu. «C’est un honneur pour moi. Je suis très touché. Je veux remercier tout le monde qui a travaillé pour rendre ça possible. J’ai joué presque tous les sports qu’il y avait. Louiseville, c’est chez nous!».

Rappelons que la Ville de Louiseville avait déjà rendu, par l’entremise de la mairesse Jocelyne Elliott Leblanc, un premier hommage à cet homme en le nommant citoyen honoraire de sa ville d’adoption en 1999. Puis, en 2008, le maire Guy Richard lui remettait un certificat honorifique au nom de la population pour souligner l’étendue de sa carrière comme caricaturiste et sportif.

Le 5 juin dernier, le conseil municipal a immortalisé Anthony Delatri en nommant l’une des infrastructures sportives de la Ville de Louiseville: «Tennis Delatri de Louiseville».

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Huguette Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Huguette
Invité
Huguette

Merci Chloe de m’avoir envoyé le lien!