Le Bellemare transige avec les Sportifs de Joliette

Le Bellemare transige avec les Sportifs de Joliette
Samuel Cadet (Photo : Photo courtoisie - l'Action)

HOCKEY. Le Bellemare de Louiseville a conclu une transaction avec l’équipe championne de la dernière saison, les Sportifs de Joliette, mardi soir. 

Le Bellemare a cédé son choix de 3e ronde de l’encan 2020 en retour du robuste Samuel Cadet et d’un choix de 5e ronde lors du prochain repêchage.

Polyvalent, Cadet peut évoluer autant en défensive qu’à l’attaque. Il était dans la mire du directeur général louisevillois depuis longtemps. Dean Lygitsakos cherchait à ajouter de la robustesse à sa formation depuis le début de la saison. «On n’a jamais trop de bons soldats. Surtout quand ton but est de te rendre jusqu’au bout de la guerre. Sam est un gars qui comprend et accepte son rôle et il s’en vient ici comme un gars qui veut contribuer de toutes les façons possible. J’ai noté une progression dans son jeu depuis deux ans et je crois que nous pouvons en retirer encore davantage de lui», mentionne M. Lygitsakos.

Le Bellemare de Louiseville a confirmé que Samuel Cadet serait en uniforme ce vendredi à Louiseville.

Des partisans mécontents à Joliette

Dans le camp des Sportifs, cette transaction a provoqué du mécontentement chez les partisans. Le directeur général de l’équipe joliettaine, Gaby Roch, a expliqué sa décision. «Depuis le début de l’année, nous avons trop de joueurs, autant à l’avant qu’à la défense, il fallait que ça bouge. Chaque match, je suis obligé de dire à trois ou quatre gars qu’ils ne peuvent pas jouer, car nous sommes trop. J’essaie de faire des rotations, mais ça fait des malheureux», avoue-t-il.

Il a ajouté que Cadet ne devait pas partir, que ce n’était pas du tout dans les plans, mais que celui-ci avait eu une saison difficile l’an dernier, car il ne jouait pas aussi souvent qu’il l’aurait souhaité. Roch ne voulait pas lui faire revivre la même situation. «Je voulais lui donner la chance de repartir à zéro avec une nouvelle équipe et de pouvoir jouer plus.»

Le directeur général aurait aimé faire ce «cadeau» à une autre équipe du circuit, puisque le Bellemare de Louiseville est l’un des plus grands rivaux des Sportifs, mais il soutient, une fois de plus, qu’il l’a fait par respect pour le joueur. «Je sais que j’aurais pu avoir mieux en l’envoyant dans une autre équipe, mais il avait de très bons amis à Louiseville, alors c’est plus pour lui que je l’ai fait.»

Cette décision survient aussi en raison de la surprise causée par plusieurs joueurs du côté défensif comme les frères Nathan et Tristan Tremblay et Jean-François Losier depuis le début du camp d’entraînement. «Ce sont tous des gars de la place et j’ai toujours dit que je priorisais les joueurs locaux.»

Avec la collaboration de Mélissa Blouin de l’Action

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des