La plus grande randonnée en kayak de mer au monde s’arrêtera à Louiseville

La plus grande randonnée en kayak de mer au monde s’arrêtera à Louiseville
Cette activité de collecte de fonds consiste à parcourir le fleuve Saint-Laurent, entre Montréal et Québec, en quatre jours. (Photo : Photo courtoisie Défi kayak Desgagnés)

ÉVÉNEMENT. Du 3 au 6 septembre, le majestueux fleuve Saint-Laurent sera l’hôte de la sixième édition du Défi kayak Desgagnés.

Des kayakistes de partout à travers la province prendront part à cet événement qui vise à soutenir l’organisme Jeunes musiciens du monde, dont la mission est de favoriser le développement de jeunes issus de milieux à risque au moyen d’activités musicales offertes gratuitement.

Cette activité de collecte de fonds consiste à parcourir le fleuve Saint-Laurent, entre Montréal et Québec, en quatre jours. Les participants s’arrêteront à la Pourvoirie Domaine du lac Saint-Pierre de Louiseville en fin d’avant-midi, le 4 septembre prochain, avant de poursuivre leur périple vers le Parc de l’Île Saint-Quentin à Trois-Rivières.

Plus qu’un événement sportif, cette descente en kayak de 250 kilomètres représente pour les participants une expérience humaine axée sur le dépassement de soi, la persévérance, l’esprit d’équipe, les saines habitudes de vie et la solidarité.

Le Défi kayak Desgagnés devait initialement se tenir en août, mais la pandémie a forcé son report au début septembre. «La pandémie nous a amené un certain nombre de défis qu’on relève avec le sourire. L’événement constitue une source de financement très importante pour notre organisme et ça permet de faire une différence dans la vie des jeunes. On ne pouvait pas passer à côté du défi kayak. C’est aussi une façon de célébrer le fleuve et d’admirer ce joyau du patrimoine naturel du Québec», raconte Mathieu Fortier, coprésident fondateur de Jeunes musiciens du monde et organisateur du défi.

Cette année, les organisateurs s’attendent à accueillir près de 80 participants, soit 70 participants de moins que l’an dernier. L’objectif financier est d’amasser 150 000$.

La Trifluvienne, blogueuse et globe-trotteuse Lydiane St-Onge est ambassadrice du Défi kayak Desgagnés. Photo courtoisie

Chaque kayakiste s’engage à récolter 1 800$ en dons pour prendre part au défi. Étant donné les exigences de distanciation, quelques places sont toujours disponibles. L’organisme invite les personnes intéressées par cette aventure à s’inscrire rapidement.

Les gens peuvent également se rendre au www.defikayak.org pour effectuer un don.

Une ambassadrice mauricienne

La populaire blogueuse et globe-trotteuse Lydiane St-Onge prendra part à l’événement pour la troisième année de suite en tant que participante et ambassadrice. Ce rôle lui va parfaitement, selon M. Fortier. «Nous sommes chanceux de l’avoir avec nous encore cette année. Par sa vitalité, son charme, son dynamisme et son goût de l’aventure, elle transmet très bien l’esprit du Défi kayak Desgagnés. C’est une femme exceptionnelle. On est bien confiant qu’elle aura encore un superbe impact sur l’ambiance tout au long de l’événement», croit-il.

Pour l’ambassadrice native de Trois-Rivières, cette cause la touche particulièrement. «Je suis tellement heureuse de participer à ce défi, non seulement parce qu’il représente un exploit exceptionnel, mais surtout pour la cause: celle des jeunes. Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, il faut plus que jamais les supporter afin qu’ils retrouvent le plaisir d’aller à l’école et de persévérer dans leur cheminement scolaire. En ce sens, la musique peut être un grand atout, c’est pourquoi j’invite la population à donner généreusement», souligne-t-elle.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des