«Je suis déçu de la réaction de Martin» – Jacques Blouin

Par superadmin
«Je suis déçu de la réaction de Martin» – Jacques Blouin

Jacques Blouin persiste et signe, Simon Lacroix et Nicholas Petersen sont ses trouvailles. L’ex-directeur général des Cataractes qui occupe désormais une fonction similaire à Gatineau s’est dit peiné de la réaction de Martin Mondou.

«Je vous avoue être très déçu de la réaction de Martin. Mon but, ce n’était pas de prendre le crédit pour le succès de l’équipe, loin de là. Je pense sincèrement que c’est un succès collectif. Le mérite revient aux joueurs et aux entraîneurs qui ont accompli un travail formidable. Martin a aussi fait de bons échanges à partir de la formation qu’on lui a donnée. Dans le monde du hockey, tu ne peux pas frapper pour 100%. Tout le monde fait de bonnes et de mauvaises transactions. Jusqu’à maintenant, il s’en tire plutôt bien», lançait Blouin.

Toutefois, lorsqu’on lui parle de Nicholas Petersen et de Simon Lacroix, l’ex-DG des Cataractes persiste et signe. «C’est effectivement l’une de mes découvertes. Nous avons vu Simon pour la première fois alors que nous allions voir un joueur de 20 ans à Hawkesburry. Le défenseur des Cataractes jouait à l’époque pour Cumberland. Par la suite, j’ai été rencontrer ses parents avec Éric et nous avons fait le reste des démarches ensemble. C’est un travail d’équipe. Le mérite revient autant à lui qu’à moi.

Pour ce qui est de Petersen, je vais vous dire la vraie histoire. C’est un policier de la GRC qui est allé prendre une année sabbatique à Washington. Là-bas, il coachait du Junior B. C’est lui qui me l’a montré et par la suite, j’ai collaboré avec Éric pour le rapatrier. «Ça été plaisant de travailler avec Éric. Je le considère encore aujourd’hui comme un de mes chum et je lui souhaite beaucoup de succès. Je lui souhaite de graduer et de vivre une belle vie avec sa petite famille», a-t-il poursuivi.

En janvier, le quotidien Le Droit publiait les noms impliqués dans les négociations avec les Cataractes. Blouin a accepté de nous livrer sa version des faits. «Il est vrai que nous avons discuté longuement avec les Cataractes. Toutefois, le timming n’était pas bon. Nous avons commencé à gagner et nous avons évalué qu’il était préférable de garder nos joueurs. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas eu d’échange entre nos équipes. Pour ce qui est des noms dans le journal, je ne peux vous dire si c’est exactement ce qui a été discuté. Je tiens par contre à dire que c’est une situation totalement déplorable. Je vous assure que je n’ai jamais parlé, et je ne le ferai jamais. J’ai moi-même été un joueur, j’ai moi-même été échangé, et je sais ce que ça fait», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires