Ice Wars, nouvelle organisation de combats sur glace

Photo de jcossette
Par jcossette
Ice Wars, nouvelle organisation de combats sur glace
Un tout nouveau type de sport de combat est en train de voir le jour, en Amérique du Nord, soit le Ice Wars International, the King of the rink. (Photo : courtoisie)

Un tout nouveau type de sport de combat est en train de voir le jour, en Amérique du Nord, soit le Ice Wars International, the King of the rink. Entièrement encadré par une commission de boxe, médecins et arbitres, le premier événement se tiendra en Alberta, le 21 mai.

Le premier événement Ice Wars comportera huit hommes forts qualifiés qui vont s’affronter, dont le Québécois Jean-François Lafrance, à un contre un, sur une glace. Ce dernier est connu dans la région, lui qui s’est aligné avec le Formule Fitness de Bécancour, en 2018-2019, dans la Ligue de hockey Senior AAA du Québec. Cette saison, il évoluait pour le Métal Perreault de Donnacona, ainsi que pour les Pétroliers de Laval, dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Lors des galas, les pugilistes seront habillés en joueur de hockey à l’exception des gants (casque, épaulettes et jambières). Les gants portés seront du même type que ceux utilisés par la UFC. Un seul Québécois fait partie des membres de l’organisation, soit le Trifluvien Danny Côté.

 » J’ai déjà travaillé dans le hockey senior alors je me suis fait des contacts et j’ai pu être mis en lien avec les organisateurs. Ils ont également su que j’avais en tête d’organiser un tel événement ces dernières années, mais c’était un peu compliqué à organiser. Je me retrouve là donc, avec de gros noms quand même, dont Chris Therrien, ancien joueur des Flyers de Philadelphie, et Jackie Kallen, surnommée la Queen of boxing. Ce fut la première femme à devenir promoteur de boxe aux États-Unis et elle un bon bagage d’expérience dans l’entertainment. On retrouve aussi Lindsay Baldwin, agente de joueurs de la Ligue américaine de hockey et de la Ligue nationale de hockey, ainsi que des producteurs de films à Hollywood « , confie-t-il.

 » Le premier gala va se faire dans un casino, en Alberta. C’est certain que j’aimerais bien que le troisième événement ait lieu au Québec, mais on verra. On sait que le deuxième gala devrait se tenir au Texas. L’organisation est également en pourparlers pour tenir un événement dans la région de Toronto. « 

Sous forme de tournoi, le grand gagnant de la soirée devra remporter ses trois combats, soit la ronde quart de finale, la demi-finale et la finale. La durée des combats est de deux rounds, de 60 secondes chacun, présentés devant des juges. Le casque doit rester en tout temps sur la tête du combattant sinon l’arbitre intervient. Le Trifluvien n’a pas hésité à se lancer dès le moment où il a compris le sérieux de l’organisation.  

 » Pour que j’embarque, il fallait que ce soit sérieux et organisé. C’est très intéressant cet aspect de créer un nouveau sport de combat. Je leur ai expliqué qu’au Québec, et en Ontario, les combats de hockey sont très critiqués depuis certaines années. Bon, il faut savoir que cette mentalité est tout autre aux États-Unis, et un peu plus à l’ouest du Canada « , lance-t-il.

 » Les participants vont être payés, en plus de leur déplacement, l’hôtel et la nourriture. Ils seront bien reçus! Je sais que c’est un sport qui ne fera pas l’unanimité, mais souvenez-vous lorsque la UFC a fait ses débuts? C’est certain qu’elle a obtenu un bon lot de critiques. Avec Ice Wars International, les athlètes vont être en sécurité autant qu’à la boxe ou à la lutte. « 

Le premier événement sera diffusé sur Fite.tv, disponible en télévision à la carte, dans 185 pays différents. Pour en savoir davantage sur la nouvelle organisation sportive, visitez le https://iwifights.com/

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires