Power-Ranking: l’année des Loups de La Tuque?

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Power-Ranking: l’année des Loups de La Tuque?

LHSAAAQ. Au moment d’écrire ces lignes, les Loups de La Tuque fêtaient le jour de l’an au premier rang de la Ligue de hockey senior AAA du Québec avec une seule défaite en 14 matchs. Le Bellemare de Louiseville fait quant à lui encore partie des formations élites cette saison. Notre chroniqueur, Jonathan Cossette, vous livre son bilan de type «Power Ranking». 1 – Loups de La Tuque 14-1-0 Ce n’est pas compliqué! Les Loups dominent partout. Ils ont inscrit le plus de buts (93) cette saison, en plus d’être la formation à en avoir concédé le moins (49). La seule défaite (6 à 2) des Loups est survenue face au Metal Pless de Plessisville. Steven Veilleux est intraitable devant le filet avec 11 victoires en 11 sorties, un taux d’efficacité à .915 et une moyenne de buts alloués à 3,10. En attaque, les fils conducteurs sont Carl-Antoine Delisle (13 buts et 32 points) et Marc-André Therrien (12 buts et 32 points). La meute est bien nantie… 2 – Bellemare de Louiseville 11-5-0 Sans surprise, le Bellemare fait encore partie des meilleures formations du circuit, lui qui pointe au 3e rang pour les buts marqués et au 2e rang pour les buts alloués. Ayant remporté 7 de ses 10 dernières sorties, les hommes de Dean Lygitsakos sont menés par Francis Charrette (16 buts et 39 points), ainsi que par Julien Houle, auteur de 18 buts en 15 matchs. Devant la cage, Philippe Gatien fait tout un travail comme en fait foi sa fiche de 10 gains contre 2 échecs et une excellente moyenne à 3,23.   3 – Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine 10-5-1 Les Madelinois ont remporté 7 de leurs 10 derniers matchs, dont deux consécutifs face à Louiseville. La 2e meilleure offensive du circuit est dirigée par Zackary Beaudoin (11 buts et 29 pts en 11 matchs), Antoine Masson (25 pts), Derek Morrissette (23 pts) et Marc-André Carré (20 pts). Devant le filet, le système d’alternance fonctionne à merveille entre Sébastien Dubé-Rochon (5 victoires (4,37) et Derick Roy (5 victoires (4,33). Les hommes d’Éric Haley pourront-ils terminer la saison en force? 4 – Sportifs de Joliette 8-5-2 Joliette connaît une bonne séquence alors qu’il a remporté 3 de ses 4 dernières sorties. Les Sportifs comptent sur une attaque diversifiée menée par Jean-Philippe Caron (12 buts et 25 pts) et Rock Régimbald (11 buts en 11 matchs). Reste à voir si la troupe d’André Lachance pourra maintenir la cadence…     5 – Formule Fitness de Bécancour 7-7-2 Fort à parier que Bécancour souhaite trouver une certaine constance d’ici la fin de la saison, lui qui occupe néanmoins le 3e rang pour la défensive. Le gardien Nicolas Lachance y contribue grandement avec une moyenne de buts alloués à 3,49 et un excellent taux d’efficacité à .916. Devant, les Félix Desjardins, William Couture et Nicolas Carrier ont touché la cible à 11, 10 et 11 reprises respectivement.   6 – Maroons 2.0 de Waterloo 7-7-2 La troupe de Miguel Fortin connaît beaucoup de succès par les temps qui courent, fort de 6 victoires à ses 10 dernières sorties après avoir amorcé la saison avec 1 victoire et 5 revers. En attaque, on peut parler d’un effort collectif alors que les 8 premiers pointeurs comptent au moins un point par match.     7 – Condor de Nicolet 8-8-2 Le Condor n’a remporté que 4 de ses 10 derniers matchs et devra resserrer la défensive s’il veut connaître un bon dernier droit. Offensivement, ça va très bien alors que ses 7 premiers pointeurs ont plus de 18 points en banque. Sébastien Savoie domine la colonne des buteurs de l’équipe avec 15 buts en 16 matchs, suivi de Jérémy Plourde avec 11. 8 – Métal Pless de Plessisville 6-7-2 L’ancien BigFoot connaît une saison plutôt difficile, malgré le fait qu’il soit la 4e meilleure formation en ce qui a trait aux buts accordés, nez à nez avec Joliette. Jason Pitt, avec ses 18 buts et 31 pts, est toujours la pierre angulaire de cette équipe. On ne peut passer sous le silence les 10 buts en 15 rencontres d’Olivier Bélanger. Pas moins de trois gardiens se sont partagé la tâche devant le filet qui appartient encore, d’office, à Vincent Lamontagne (3 gains – 5 échecs (4,52).   9 – Desjardins-Wild de Windsor 5-8-3 Rien ne va plus pour le Wild qui n’a remporté qu’un seul de ses dix derniers duels. Ses 87 buts accordés le placent à l’avant-dernier rang du circuit. Les 8 premiers pointeurs de l’équipe ont obtenu au moins un point par match, sans oublier que les Tommy Lapierre, Nolan Poulin et Philippe Bolduc ont chacun 10 buts en poche. C’est défensivement que ça se gâte et devant le filet, ni Kevin Ladouceur (5,26) ou Louis-Alexandre Ménard (5,05) ne peut sauver la mise.   10 – Métal Perreault de Donnacona 3-12-0 Rien de fonctionne à Donnacona, de sorte que l’équipe occupe le dernier rang pour les buts accordés, en plus du dernier rang pour les buts inscrits. Fait à noter que 2 de leurs 3 victoires sont survenues dans les 10 derniers matchs. Ils ont accordé 7 buts ou plus à l’adversaire à 7 occasions. L’offensive repose quant à elle sur les Maxime Plante (23 points) et William Blackburn (22 pts, dont 11 buts).    

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des