Hockey-Golf: l’invention d’un homme visionnaire

Hockey-Golf: l’invention d’un homme visionnaire
Sylvain Vallières, l'inventeur du Hockey-Golf. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

MASKINONGÉ. Envie de découvrir et d’essayer un nouveau sport? La solution se trouve à Maskinongé!

Depuis près d’un an, Sylvain Vallières offre la possibilité à la population de pratiquer le Hockey-Golf, une toute nouvelle discipline sportive qui allie stratégie, concentration et précision, dans une ambiance à la fois amicale et compétitive.

Procurant un moment de plaisir à ses adeptes, le Hockey-Golf s’impose aujourd’hui comme un nouveau joueur dans le monde du sport, du loisir et du divertissement. Il se joue à un contre un ou en équipe sur une surface de tapis semblable à une patinoire et se veut un heureux mélange entre le hockey, le golf et le mini-golf.

Avec l’aide d’un putter et d’une balle de golf, chaque équipe s’exécute sur la surface à tour de rôle en y allant d’au maximum deux coups roulés par séquence pour tenter de marquer dans le filet adverse. Des règles contraignantes ainsi que des obstacles viennent toutefois augmenter le niveau de difficulté. «C’est amusant et surtout très inclusif. Tout le monde peut jouer! Tu peux devenir un mordu assez rapidement. Ça peut se jouer aussi bien en famille qu’avec des amis ou des collègues de travail. C’est un sport intérieur qui est généralement pratiqué de septembre à avril et c’est très accessible», affirme Sylvain Vallières, président et directeur général d’Hockey-Golf Entreprise.

Cette idée originale a vu le jour à la fin des années 90 à Saint-Alexis-des-Monts. Sylvain Vallières avait tenté d’introduire son invention dans l’un de ses projets d’affaires, mais n’a jamais eu l’occasion de faire connaître le produit à son plein potentiel.

Maintenant propriétaire de trois maisons d’édition de livres bien établies dans la région de Lanaudière, regroupant plus de 1 000 auteurs, et d’une entreprise de distribution de livres, l’homme d’affaires a finalement saisi une opportunité qui lui permettrait de relancer son projet.

La croissance marquée de ses entreprises l’a amené à investir plus de 200 000 $ dans l’achat d’une bâtisse sur le boulevard Est (route 138), à Maskinongé, entre autres pour répondre aux besoins d’expansion de sa compagnie de distribution. Lors de son achat en 2017, le bâtiment servant aujourd’hui pour la réception, l’entreposage et l’expédition de livres, disposait d’une grande salle dont les dimensions étaient idéales pour l’installation de ce jeu. Des aménagements locatifs ont alors été réalisés afin d’accueillir les premiers joueurs, en septembre 2019.

Développement et commercialisation

Bien que l’on puisse jouer sur place, sur réservation ou dans les différentes ligues organisées, le projet d’Hockey-Golf à Maskinongé se veut aussi une salle d’exposition pour la mise en marché du jeu à travers le Québec et ailleurs dans le monde. Le créateur souhaite développer ce sport et caresse le rêve de voir des investisseurs faire l’achat du jeu. «Je m’apprêtais à lancer ma stratégie de mise en marché ce printemps lorsque la pandémie est arrivée. En réalité, c’est la commercialisation du jeu qui m’intéresse depuis toujours. Il a un potentiel aussi grand que les tables de billard et les salons de quilles. C’est un jeu qui pourrait facilement être ajouté dans les clubs de golf, les centres sportifs, de loisirs ou de divertissement», explique M. Vallières.

Partenariats

Hockey-Golf Entreprise vient de signer une entente d’exclusivité de cinq ans avec MyStatsOnline, une application québécoise spécialisée dans la gestion des statistiques utilisée dans 42 pays. «Ils ont accepté d’intégrer le Hockey-Golf. Il devient le sixième sport supporté par cette plateforme après le baseball, le hockey, le soccer, le basketball et le football», annonce-t-il avec fierté.

En parallèle, Sylvain Vallières planche sur la conception d’un jeu de société et souhaiterait éventuellement créer une fédération de Hockey-Golf. Il travaille également sur la production et la réalisation d’un pilote pour la télévision, en collaboration avec l’entreprise Macam de Saint-Justin. «Nous sommes en discussions présentement avec des télédiffuseurs et des commanditaires majeurs. On espère être en mesure de présenter du Hockey-Golf à la télé», mentionne-t-il, en soulignant au passage que ce jeu homologué est soumis aux règles de la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec.

Grand coup

Malgré le fait qu’un projet semblable comporte toujours des risques, M. Vallières est convaincu du succès que connaîtra le Hockey-Golf une fois qu’il sera réellement connu par le public. Déjà, les premiers signes sont encourageants. En décembre dernier, la Régie des installations olympiques de Montréal lui a manifesté son intérêt d’accueillir, dans les années à venir, un événement impliquant le Hockey-Golf au Parc olympique. «Ce serait toute une visibilité pour le sport. Ce serait possiblement un tournoi. L’intérêt est là. Il suffit maintenant de concrétiser le tout», admet-il.

En attendant de voir les surfaces s’étendre à la grandeur du Québec, les adeptes peuvent se rendre à Maskinongé pour pratiquer ce sport.

Comme la saison 2019-2020 a été interrompue en raison de la pandémie, les parties reprendront en août, dans le respect des nouvelles normes imposées par la santé publique. La nouvelle saison de Hockey-Golf débutera, quant à elle, en septembre prochain.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires