Guillaume Bertrand veut sa chance sur l’équipe nationale

Par superadmin
Guillaume Bertrand veut sa chance sur l’équipe nationale

Guillaume Bertrand

BIATHLON. Pour cheminer, il faut travailler. Guillaume Bertrand a compris le message. Originaire de Saint-Barnabé, il s’entraîne depuis plusieurs mois avec les Rocky Mountain Racers, une équipe basée à Canmore en Alberta. Lors des derniers mois, il a également participé à des sélections pour l’équipe nationale. Cette formation de haut niveau doit représenter le Canada sur le circuit de la Coupe du monde et sur le circuit des coupes de l’Union internationale de biathlon (IBU).

Les 13 et 14 novembre, les sélections de l’athlète se sont bien déroulées, mais il n’a pas été en mesure de faire sa place sur l’équipe nationale avant Noël. «Lors de ma première course, j’avais bien commencé. J’ai tiré 8 sur 10, mais j’ai eu des problèmes avec ma carabine ce qui a fait en sorte que j’ai pris un peu plus de temps à tirer mes cibles. Le dimanche, j’ai eu ma meilleure performance jusqu’à présent. J’étais quand même très satisfait, mais je n’ai pas été sélectionné», raconte Guillaume Bertrand. Ce dernier confirme que le fait de s’entraîner avec une équipe de haut niveau, principalement sur des points techniques et des stratégies de course, a contribué pour beaucoup aux bons résultats qu’il connaît actuellement.

Objectifs

D’ici deux ans, Guillaume Bertrand souhaite remporter une coupe IBU. À plus long terme, il aspire à participer à des coupes du monde et éventuellement les Jeux olympiques de 2018 présentés à Pyeongchang en Corée du Sud. Un défi qui n’est pas impossible selon lui. «Je pense que oui, c’est possible. J’ai eu des hauts et des bas, mais une super bonne progression. Avec mon nouvel environnement, ça prend plus d’endurance et je dois m’adapter aux méthodes d’entraînement. Je reste très positif face à ce qui m’attend», raconte Bertrand.

Habituellement, pour un biathlète de haut niveau comme Guillaume, deux ans sont nécessaires pour s’adapter à une nouvelle équipe.

L’an dernier, l’athlète de 22 ans a fait ses premiers pas avec l’équipe nationale aux Universiades de Trentino, en Italie, où il a été le meilleur Canadien.

Rappelons qu’il s’illustre sur la scène provinciale et nationale depuis maintenant cinq ans. Il a rejoint l’Équipe du Québec de biathlon et il a été identifié comme membre de la relève par la Fédération de biathlon du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport lors des dernières années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires