Flat track: Pascal Trahan poursuit son ascension

Flat track: Pascal Trahan poursuit son ascension
Pascal Trahan sur son Yamaha Banshee portant le numéro 169. (Photo : Photo courtoisie – Janyn Dussault)

COURSES. Fier des performances convaincantes qu’il a livrées la saison dernière sur les circuits de flat track, Pascal Trahan s’attend à être sur la ligne de départ dans la classe VTT Open Pro l’an prochain.

Le pilote originaire de Saint-Sévère a pris part, en octobre dernier, au Championnat de la Triple couronne – X-Treme Flat Track de Thetford Mines où il a raflé les honneurs en remportant la première position dans les classes VTT 2 Temps (Pro-Am) et VTT Amateur Open.

Cela représentait pour lui l’unique façon de rebondir après sa participation au Super Dirt Track de Trois-Rivières, présenté en mai dernier sur l’ovale en poussière de pierre de l’Hippodrome 3R, où il avait terminé en sixième position dans la classe VTT Amateur Open.

Ces deux événements organisés par Flat Track Québec ont non seulement permis à M. Trahan d’obtenir la certitude qu’il avait sa place au niveau supérieur, mais qu’il avait également l’expérience pour rivaliser avec les meilleurs pilotes de cette discipline au pays. «Je trouve ça exceptionnel d’avoir réussi à me tailler une place aussi importante dans les deux catégories dans lesquelles j’évoluais. On veut toujours bien performer, mais on ne sait jamais ce qui va arriver. À force de rouler, j’ai pris confiance et j’ai pu apporter les ajustements nécessaires», mentionne le pilote.

Pascal Trahan peut d’ailleurs compter sur les précieux conseils de son mécanicien et champion canadien Sylvain Arseneault de l’équipe Arsene Racing Shop.

Le pilote Pascal Trahan. Photo Pier-Olivier Gganon

Amateur de sports motorisés et de sensations fortes, Pascal Trahan s’est initié à cette discipline il y a quelques années. «Quand j’ai découvert ça, j’ai aussitôt eu la piqûre. Tout ce qui marche et qui va vite, je n’haïs pas ça», admet-il.

Par le passé, M. Trahan a aussi expérimenté le VTT sur glace, en plus de participer à des drags en motoneige. Il concentre maintenant toutes ses énergies en flat track avec son bolide, un Yamaha Banshee 421. «J’ai un quad avec un bon moteur. Je pense que ma machine, mon expérience et ma façon de conduire font la différence et m’ont permis d’être là où je suis présentement», souligne le Sévèrois, lequel n’écarte pas la possibilité de faire de la course sur glace cet hiver.

Pour la prochaine saison, le pilote assure qu’il tentera sa chance dans la classe VTT Open Pro, mais qu’il participera aussi aux différentes courses dans les autres classes de façon à défendre ses titres.

À la recherche de partenaires

Pour lui permettre de pratiquer et d’évoluer dans son passe-temps favori, Pascal Trahan recherche des commanditaires et des partenaires qui voudraient bien s’associer à lui en échange de visibilité. «Faire de la course, c’est assez dispendieux. Les coûts liés aux inscriptions, aux réparations, aux modifications, aux pièces et aux déplacements sont assez élevés. J’ai besoin de l’appui des gens de la région dans mon aventure. C’est une belle fierté pour moi de représenter notre région partout où je vais», confie-t-il. Toute personne ou toute entreprise intéressée à appuyer Pascal Trahan peut communiquer avec lui par courriel: trahan1978pascal@gmail.com

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des