Destination LHJMQ: un chapitre sur la Comète

Par superadmin
Destination LHJMQ: un chapitre sur la Comète
Destination LHJMQ présente 19 personnalités engagées envers la LHJMQ. L'auteur

Après avoir visité les 18 amphithéâtres du Circuit Courteau et s’être afféré à l’écriture de son livre durant plus de 400 heures, Michel-André Roy dévoilera ce soir «Destination LHJMQ», un ouvrage unique présentant 19 personnalités engagées auprès du hockey junior majeur québécois.

«Pour Shawinigan, je raconte comment Denise Gagnon en est venue à vivre aussi intensément cette passion pour les Cataractes. On fait la tournée de ses endroits préférés et de ses pires endroits dans la ligue. Nous avons discuté l’an dernier, alors que les Cataractes aspiraient aux grands honneurs. Je l’ai rappelé à la suite de l’élimination crève-cœur de l’équipe face aux Voltigeurs. C’est une dame très colorée», racontait l’auteur.

Michel-André Roy y va également de son appréciation personnelle de tous les arénas de la LHJMQ. Évalués selon différents critères (restauration, ambiance, qualité des vestiaires et des installations, etc.), les amphithéâtres reçoivent, comme dans un bulletin scolaire, une note. Le Colisée de Rimouski se retrouve en tête de liste tandis que l’Auditorium de Verdun ferme la marche. Le Centre Bionest figure au 5e rang. «Tout est neuf, alors c’est certain que c’est un amphithéâtre intéressant. Toutefois, le problème important de salles de bain des hommes lui a fait perdre quelques positions. Il faut comprendre que c’est un classement très subjectif, je n’ai pas pu visiter tous les arénas lors de leurs meilleurs matchs. Il y a une grosse différence entre le Colisée de Rimouski lors d’une partie de la Coupe Mémorial et l’aréna de Victoriaville un mardi soir d’octobre», imageait-il.

Michel-André Roy accorde tout de même la note de passage à chaque bâtisse hôte d’une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. «Il y a un premier et un dernier. Je n’enlève absolument rien au Junior de Montréal qui a une belle organisation. Je parle simplement de la bâtisse physique. Au niveau de l’ambiance, j’étais déçu de constater que l’atmosphère difficile pour l’équipe adverse de l’aréna Jacques-Plante n’a pas suivi dans le Centre Bionest. Du moins, pas au début. Les séries incroyables qu’on disputés les Cataractes ont fait revivre le tout, espérons pour eux que ça continuera», a-t-il conclu.

Le lancement public a lieu ce soir, 17h30, à la Cage aux sports Lebourgneuf de Québec. Patrick Roy, Guy Carbonneau, Richard Martel et Gilles Courteau devraient être présents.

Michel-André Roy sera à Shawinigan le vendredi 20 novembre (match contre les Remparts) pour une séance de signatures. Son livre «Destination LHJMQ» est en vente chez Wal-Mart, dans les librairies et à la boutique souvenir du Centre Bionest.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires