Des modules d’exercices en milieu naturel

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Des modules d’exercices en milieu naturel
Viviane Dallaire

EXERCICE. Un tout nouveau sentier pédestre d’environ 1 kilomètre a été inauguré dans le secteur de la Terrasse, à Saint-Étienne-des-Grès.

Ce sentier sera doté de six modules d’exercices qui sont agencés avec le milieu naturel, pour que les gens puissent faire de l’hébertisme en forêt. La Municipalité envisage déjà d’en ajouter d’autres au cours des prochaines années.

Pour le moment, une échelle de corde pour faire de l’escalade, des sauts de haies, des poutres d’équilibre, des planches abdominales, des barres parallèles et des sauts de puces, sont les modules que l’on retrouve. «Comme ils sont en bordure du sentier, les gens peuvent aussi aller marcher sans avoir à faire les modules d’exercice», précise la directrice des Loisirs, Karine Perreault.

L’accès au sentier est tout à fait gratuit et un stationnement est disponible via la rue François-Chrétien. En plus d’augmenter la sécurité des gens, il améliore l’accessibilité au Parc de la Terrasse, dans un secteur résidentiel en développement.

Un peu avant l’ouverture officielle du tout nouveau «parcours actif», des bénévoles ont réalisé une corvée pour enlever les branches et faire le ménage dans le sentier. «Par fierté de leur milieu», souligne le maire, Robert Landry.

Ce sentier est le troisième à Saint-Étienne-des-Grès, mais le tout premier qui sera accessible à l’année. La municipalité compte déjà sur un sentier de ski de fond d’environ 4 km, à partir du Parc nature de la Gabelle, ainsi qu’un sentier pédestre hivernale d’environ 8 km, à partir des Terrains de soccer des Dalles.

Le projet a été rendu possible grâce à une aide financière de 29 000 $ via sa politique d’amélioration des milieux de vie de la MRC de Maskinongé, à laquelle la Municipalité a ajouté un montant d’un peu plus de 10 000 $.

«Pour paraphraser une publicité de Loto-Québec: «Ça ne change pas le monde, sauf que…» Sauf que, c’est l’occasion d’arriver avec un petit plus qui fait la fierté des gens. Ça s’inscrit aussi dans les saines habitudes de vie que l’on veut inculquer», a souligné le préfet suppléant, Michel Isabelle.

Par ailleurs, étant donné les conditions pluvieuses, un autre rallye familial se tiendra au printemps prochain. L’association forestière de la Vallée du St-Maurice a d’ailleurs accepté de revenir pour en assurer l’animation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires