«C’était comme une famille» – Pier-Louis Nolet

Par superadmin
«C’était comme une famille» – Pier-Louis Nolet
Pier-Louis Nolet a quitté le Bellemare de Louiseville pour des raisons professionnelles.

HOCKEY. Le Bellemare de Louiseville a perdu un gros morceau au cours des derniers jours. Pier-Louis Nolet a décidé de quitter l’équipe après huit saisons à endosser l’uniforme noir et jaune.

Le pugiliste a su laisser sa trace avec son énergie, son courage, sa fougue, son sens du spectacle et son engagement. Même si sa décision était réfléchie, il s’agit d’un choix déchirant pour lui. «L’adrénaline va me manquer. C’était une décision difficile à prendre. Je quitte parce que je n’avais pas vraiment le choix avec mon travail. C’est vraiment une décision professionnelle, car sinon je serais resté», regrette Pier-Louis Nolet.

Le guerrier avoue qu’il va s’ennuyer de célébrer après ses combats, de faire lever la foule et d’être dans une chambre d’hockey avec des gens qu’ils côtoyaient régulièrement. «C’est pas juste le fait d’être sur la glace et de me battre qui va me manquer. Bien au-delà de ça, c’était comme une famille. C’était une vraie confrérie. On se retrouvait chaque vendredi soir et c’était le fun. On avait beaucoup de plaisir. Ça faisait oublier les petits problèmes de la dernière semaine. Après huit ans, ça fait mal!»

Évidemment, avec toutes ces années passées à Louiseville, Pier-Louis Nolet conservera de bons souvenirs. Il se souviendra particulièrement de la saison 2014-2015 où le numéro 34 a levé la coupe avec le Bellemare. Cette année-là, le Bellemare avait remporté le championnat de la saison régulière en plus de celui des séries éliminatoires. «J’ai créé des liens avec les partisans et les gens de l’organisation. J’ai énormément de respect pour eux. C’est une équipe très professionnelle pour une équipe senior. On ne peut pas demander mieux. J’ai été bien traité tout au long de mon parcours à Louiseville. Je n’ai que du positif à dire au sujet de cette organisation», signale Nolet.

Reconnaissance

L’organisation du Bellemare de Louiseville a partagé sur sa page Facebook qu’elle avait l’intention d’honorer Pier-Louis Nolet d’ici la fin de la saison régulière. Jusqu’à maintenant, aucune date n’a été arrêtée sur le calendrier. «C’est vraiment un honneur! Peu importe la façon dont on va m’honorer, je suis très reconnaissant à l’endroit de l’organisation qui désire reconnaître le travail que j’ai fait. Je n’étais pas un marqueur, je ne jouais pas 20 minutes par match, mais je m’impliquais en allant à la guerre soir après soir», rappelle Pier-Louis Nolet.
Dans sa carrière avec le Bellemare, le pugiliste estime avoir jeté les gants à 180 reprises.

Message aux partisans

«Un merci spécial aux partisans de Louiseville. Je suis loin d’être une vedette, mais grâce à vous, pendant toutes ces saisons, je me suis senti important à vos yeux. Sans vous, je n’aurais pas pu faire le travail que je faisais sur la patinoire. J’ai maintenant des souvenirs qui resteront gravés à jamais, merci mille fois.»

Reste maintenant à savoir si le frère de Pier-Louis, Gabriel, qui en est à sa première saison avec le Bellemare, suivra les traces de son frère. Seul l’avenir nous le dira.

La prochaine partie locale aura lieu ce vendredi 9 décembre alors que Le Bellemare accueillera le Big Foot de Saint-Léonard-d’Aston à compter de 20h30.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires