Baseball: les filles invitées à chausser les crampons

Par superadmin
Baseball: les filles invitées à chausser les crampons
Martin Fréchette

RECRUTEMENT. Le baseball connait une popularité grandissante dans la région depuis quelques années. Sans doute que l’arrivée d’une équipe de baseball professionnelle à Trois-Rivières contribue à ce succès.

Pour certaines organisations, comme à Louiseville, le baseball est en santé. Pour d’autres, les défis sont plus importants.

Dès la prochaine année, l’Organisation du baseball mineur de Louiseville (OBML), qui regroupe la majorité des municipalités de la MRC de Maskinongé, se fixe l’objectif d’augmenter de 15% ses inscriptions, comme ce fut le cas à l’échelle provinciale lors de la dernière saison. Différentes possibilités sont sur la table pour atteindre cet objectif, notamment en misant sur le développement du baseball féminin et l’OBML mène des actions en ce sens.

«Baseball Québec a mis sur pied un programme féminin qui a pris de l’ampleur au cours des dernières années. Le baseball est autant pour les filles que pour les garçons. Si on veut maintenir nos organisations et le baseball en santé, il faut recruter, se développer et s’améliorer. Cette année, on s’adresse aux jeunes filles qui peuvent elles aussi aimer le baseball», souligne Francis Hénault, président de l’OBML.

Ce dernier a mandaté Martin Fréchette à titre de responsable du volet baseball féminin au sein de son organisation. Il aura comme mandat de déployer le programme féminin de Baseball Québec localement et de former une équipe d’entraîneurs qualifiés.

Recrutement

Pour la saison 2017, dix jeunes filles ont confirmé qu’elles endosseraient l’uniforme louisevillois. On nous confirme également qu’au moins une équipe atome féminine sera formée. Les joueuses de cette formation porteront fièrement un nouvel uniforme spécialement conçu pour elles. Le président de l’organisme invite d’ailleurs les jeunes filles de la région à s’initier au baseball. «Le programme féminin permet le sous-classement ou le surclassement afin que les filles aient du plaisir tout au long de leur saison. On veut vraiment intégrer les filles au baseball de façon à ce qu’elles puissent évoluer avec nous dans notre milieu. Nous avons des entraîneurs compétents qui encadreront ces jeunes», explique M. Hénault.

Promotion

Monsieur Hénault et son équipe entendent propager cette nouveauté sur les réseaux sociaux. Des actions seront aussi menées directement dans les écoles de la région afin de recruter de nouveaux joueurs et de nouvelles joueuses. «Il faut voir le développement d’un athlète à plus long terme, admet le président. Il faut quand même commencer par la base. Les jeunes doivent aimer ça et ils doivent progresser tout en ayant le goût de revenir.»

Dès 2017, un festival de baseball atome féminin se tiendra à Louiseville. Cet évènement regroupera des équipes féminines provenant d’un peu partout au Québec. Nul doute chez les organisateurs que l’engouement de cet évènement aura des répercussions positives dans la région.

Beaucoup plus qu’un sport

Danylynn Mercier a débuté sa carrière comme joueuse dans le baseball mineur à Louiseville à l’âge de six ans. Au cours des dernières années, ses performances lui ont permis de faire sa place à l’échelle provinciale et même nationale. Pour elle, le baseball ne représente pas qu’un sport, il s’agit d’une passion. «Au baseball, je me sens impliquée, j’ai un rôle important. Tu frappes et tu as une position en défensive. C’est un sport dans lequel tu dois te concentrer. C’est collectif, avec de la stratégie, mais il y a aussi une portion individuelle», observe la joueuse.

Âgée de 15 ans, l’athlète de Maskinongé espère qu’encore plus de filles prendront goût à ce sport. «Il faut au moins l’essayer! C’est là que tu sais si tu as la piqûre. En plus d’aimer le sport, je me suis fait des amies. Chaque été, j’ai beaucoup de plaisir».

Danylynn Mercier a participé à de nombreux tournois et championnats provinciaux. L’an dernier, elle a également été choisie pour prendre part au Championnat national U16 féminin à Vaughan en Ontario avec l’équipe Québec. Elle représente un espoir important pour la région dans cette discipline sportive.

L’Organisation du baseball mineur de Louiseville met à la disposition de la population un tout nouveau site Web (http://www.baseballlouiseville.com). En plus d’avoir accès à une panoplie d’informations, une section est réservée aux inscriptions en ligne.

L’OBML en chiffres…

Année 2016
136 joueurs
8 joueuses
12 équipes
30 entraîneurs

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des