Pour les Titans, la revanche n’est pas au menu à l’aube de leur duel face aux Bengals

Teresa M. Walker, The Associated Press
Pour les Titans, la revanche n’est pas au menu à l’aube de leur duel face aux Bengals

NASHVILLE — Le mot revanche n’est pas au centre des pensées des joueurs des Titans du Tennessee, même si les Bengals de Cincinnati seront de passage au Nissan Stadium, ce dimanche, pour la première fois depuis qu’ils les ont battus dans cette même enceinte lors d’un duel de deuxième ronde des éliminatoires de l’Association américaine il y a 10 mois.

Si les partisans des Titans ne cachent pas le fait qu’ils aimeraient voir leurs favoris venger le douloureux échec qui les a privés d’une qualification au Super Bowl qu’ils souhaitaient tant, les membres de la cuvée actuelle assurent que la course aux éliminatoires de la saison en cours les préoccupe davantage.

«Plus de la moitié des joueurs de notre équipe n’ont même pas participé à ce match», a rappelé l’entraîneur-chef des Titans, Mike Vrabel, au sujet d’une formation qui a utilisé 25 joueurs différents seulement en défense cette saison.

Outre ce duel éliminatoire du 22 janvier dernier, ces deux équipes ont d’autres choses en commun, notamment le fait qu’ils ont perdu leurs deux premières parties de la saison avant de rebondir.

Les Titans (7-3) ont gagné sept de leurs huit dernières parties, incluant une victoire de 27-17 à Green Bay le jeudi 17 novembre qui a permis à un groupe de joueurs amochés de savourer une période de répit plus longue et bien nécessaire.

De leur côté, les Bengals (6-4) comptent quatre victoires à leurs cinq dernières sorties, dont l’une, le 20 novembre, par le score de 37-30 sur le terrain des Steelers de Pittsburgh. Elle a procuré aux champions en titre de la section Nord de l’Association américaine un premier triomphe face à un rival direct cette saison.

Les Titans bénéficient d’un confortable coussin au sommet du classement de la section Sud de l’Association américaine et cherchent à mériter un troisième titre de section d’affilée.

Ils ont remonté la côte avec la contribution de Derrick Henry, qui domine de nouveau la NFL pour les verges gagnées par la course, et celle d’une défensive qui est l’une des plus étanches depuis une correction de 41-7 subie aux mains des Bills de Buffalo lors de la semaine 2.

Depuis cette dégelée du 19 septembre,  les Titans n’ont donné que 15,4 points par match et ont concédé 60,4 verges par la course, le plus bas total dans la ligue dans cet intervalle.

Durant cette même période, les Bengals et le quart Joe Burrow ont été parmi les plus productifs en attaque, orchestrant une moyenne de 28,5 points par partie.

Les Bengals se présentent à la 12e semaine de la saison au septième rang dans l’Association américaine. Six des sept prochains adversaires des Bengals se qualifieraient aux éliminatoires à l’heure actuelle.

Selon Burrow, le temps des éliminatoires est déjà arrivé.

«Tous ces matchs ont de l’importance, a déclaré Burrow. Ils vont compter au classement, et nous devons donc livrer nos meilleures performances au bon moment.»

Les Bengals pourraient compter sur le retour du receveur Ja’Marr Chase, lui qui a repris l’entraînement mercredi, bien que de manière limitée. Chase s’est d’abord blessé à une hanche le 16 octobre et il a raté trois parties de suite.

«Je sais que lorsqu’il aura le feu vert, il sera prêt à jouer et effectuer des jeux importants», a déclaré Burrow.

Par ailleurs, le demi offensif Joe Mixon sera inactif après avoir quitté le match du week-end dernier en raison d’une commotion cérébrale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires