F1: Verstappen pourrait confirmer un deuxième titre de champion du monde dès dimanche

Jerome Pugmire, The Associated Press
F1: Verstappen pourrait confirmer un deuxième titre de champion du monde dès dimanche

Si la bataille pour le titre de champion du monde de Formule 1, en 2021, s’est étendue jusqu’à la dernière course du calendrier et a tenu les amateurs de course automobile en haleine, tout indique que le scénario sera très différent en 2022.

En fait, le suspense pourrait prendre fin dès dimanche si le Néerlandais Max Verstappen, au volant de sa Red Bull, remporte le Grand Prix de Singapour et que Charles Leclerc (Ferrari) s’effondre.

Au classement des pilotes, Verstappen détient une avance de 116 points sur Leclerc, et il sera couronné champion, dimanche, s’il amasse 22 points de plus que le Monégasque, qui se veut son aspirant le plus plausible.

Verstappen, qui célébrait son 25e anniversaire de naissance vendredi, doit d’abord gagner la course pour assurer le deuxième titre de sa carrière. D’autres scénarios doivent cependant se réaliser dont deux impliquant Leclerc.

Ainsi, si Verstappen gagne la course, Leclerc ne devra pas terminer plus haut que la neuvième place pour que le Néerlandais soit de nouveau sacré champion. Si Verstappen l’emporte et obtient un point boni pour le tour le plus rapide, Leclerc ne devra pas faire mieux que la huitième position.

Verstappen lui-même estime que ses chances de gagner le championnat dès ce week-end sont minces.

«J’aurai besoin de beaucoup de chance pour que ça se réalise ici, alors je n’y compte pas trop», a-t-il déclaré.

En fait, il est plus réaliste de croire que Verstappen confirmera ce deuxième titre en carrière le 9 octobre, lors du Grand Prix du Japon.

«Je pense que Suzuka sera ma première véritable opportunité de remporter le titre», a observé le Néerlandais.

«Pour l’instant, j’ai hâte à la course à Singapour, mais je suis également très excité en prévision de la semaine prochaine.»

Malheureux pour les fans

Du coup, il n’y aura pas de tension dans l’air autour du circuit urbain de Marina Bay dimanche soir, contrairement à Abou Dabi l’année dernière lorsque le pilote Mercedes Lewis Hamilton a perdu le titre aux mains de Verstappen lors du dernier tour de l’épreuve finale de la saison.

Hamilton a laissé filer une opportunité en or de récolter un huitième titre en carrière, ce qui aurait été un record dans l’histoire de la F1, dans une fin de course controversée à la suite d’une relance tardive et chaotique.

Hamilton, qui compte 103 victoires en carrière mais aucune en 2022, déplore que les amateurs soient privés d’une telle trame dramatique cette saison.

«Je compatis avec les fans.(…) L’année dernière, la fin de la saison a été intense pour tout le monde et ce n’est jamais génial quand la saison se termine tôt», a déclaré Hamilton.

«Pour celui qui triomphe, c’est super mais pour le sport comme tel, ce n’est pas spectaculaire. Espérons pour l’avenir que ce soit un peu mieux.»

Le Mexicain Sergio Perez (retard de 125 points), coéquipier de Verstappen chez Red Bull, le pilote Mercedes George Russell (recul de 132 points) et le pilote Ferrari Carlos Sainz fils (148) ne sont dans la course que mathématiquement.

Or, il est peu probable que Red Bull donne la chance à Perez de battre Verstappen, préférant probablement instaurer une stratégie pour qu’il protège le Néerlandais.

Verstappen a remporté 11 des 16 courses présentées jusqu’à maintenant, incluant les cinq dernières, pour porter à 31 son total de victoires en carrière.

«Ç’a été une saison vraiment spéciale, et je l’apprécie beaucoup», a-t-il déclaré. «Mais je vais probablement la savourer davantage après la saison, avec du recul.»

Verstappen a aussi signé des victoires en amorçant des courses de sept cases différentes sur les grilles de départ — un record pour une saison de F1 — incluant de la 14e position lors du Grand Prix de Belgique le mois dernier.

Essais libres

C’est vendredi qu’ont eu lieu les deux premières séances d’essais libres en vue du Grand Prix de Singapour, et Hamilton a dominé la première, devant Verstappen et Leclerc.

Sainz fils a réalisé le meilleur temps de la deuxième séance, devant Leclerc et Russell. Verstappen s’est classé quatrième mais a passé moins du temps sur la piste.

Le Québécois Lance Stroll a pris le huitième rang lors de la première séance et la 10e place lors de la seconde, après avoir effectué 12 et 21 tours respectivement.

«Piloter à Singapour est toujours amusant, mais c’est aussi vraiment exigeant lorsqu’il fait très chaud», a fait remarquer Stroll, dans un communiqué d’Aston Martin.

«J’ai frotté le mur lors de la première séance mais heureusement, nous n’avons pas trop endommagé la voiture. Nous avons fait un travail important, surtout lors de la deuxième séance, et je pense qu’il s’agira d’une course d’opportunités. Nous allons analyser les données ce soir et voir où nous pourrons réaliser des progrès avant les qualifications, demain.»

Peu de temps après le début de la première séance, Leclerc est retourné au garage, où ses mécaniciens ont travaillé sur les freins de sa Ferrari pendant 20 minutes.

Par ailleurs, vers la fin de la deuxième séance, Pierre Gasly (AlphaTauri) s’est précipité hors de sa voiture, dans les puits, alors que des flammes sortaient de l’arrière de son bolide. Les membres de son équipe ont rapidement pris le contrôle de la situation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires