Saint-Élie ajoute une nouvelle ressource en tourisme

Saint-Élie ajoute une nouvelle ressource en tourisme

Martine Painchaud, directrice du tourisme à Saint-Élie-de-Caxton et Robert Gauthier, maire de Saint-Élie-de-Caxton.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

TOURISME.  En pleine préparation pour la prochaine saison touristique, la Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton a annoncé l’identité de sa nouvelle directrice du tourisme, un tout nouveau poste créé dans le but de planifier, d’organiser, de diriger et de bonifier les activités touristiques.

Le choix s’est arrêté sur Martine Painchaud qui occupe le poste depuis le 5 mars. Cette dernière possède une vaste expérience dans le domaine des communications, des relations publiques, du développement organisationnel et du milieu municipal. Avant de débarquer à Saint-Élie-de-Caxton, Mme Painchaud était conseillère stratégique aux communications et aux relations internationales à l’Union des municipalités du Québec (UMQ), depuis 2013. Elle possède une formation en journalisme de l’Université de l’Oregon, d’une maîtrise en science politique de l’Université du Québec à Montréal. Elle a également été journaliste et correspondante pour Radio-Canada. De plus, elle a occupé la fonction d’attachée de presse du cabinet du maire à la Ville de Montréal. Dans son parcours professionnel, Martine Painchaud a mis sur pied la Coalition québécoise sur la problématique du poids. Comme conseillère principale du cabinet de relations publiques Octane Stratégies, elle a notamment réalisé les stratégies de communication visant à rehausser l’affluence touristique de l’Association touristique régionale de Rouyn-Noranda.

«Cette nomination s’inscrit dans une démarche et une volonté du conseil municipal de développer davantage le tourisme. Depuis 10 ans, nous avons du succès et nous voulons nous donner les moyens de nos ambitions pour continuer en ce sens», annonce Robert Gauthier, maire de Saint-Élie-de-Caxton.

«En plus de gérer les opérations liées au tourisme, elle aura comme mandat de développer des partenariats avec les commerces, les artistes, les artisans et les municipalités voisines. Je pense qu’on peut enrichir nos partenariats et faire plus. Une autre partie de son mandat sera le développement des sources de financement. On veut diversifier nos sources de financement. On souhaite également qu’elle aide le conseil municipal à accroître l’offre touristique chez nous», expose le maire.

De son côté, Martine Painchaud compte mettre tous les efforts nécessaires afin de faciliter la découverte de Saint-Élie-de-Caxton aux visiteurs et de maximiser les retombées économiques dans cette localité. «Inspirés par Fred Pellerin et son œuvre, les visiteurs viennent à Saint-Élie pour découvrir un village imaginaire qui existe vraiment. Je suis en mode découverte depuis mon arrivée. Je découvre un village où les gens sont animés par un intense sentiment d’appartenance et de fierté. À Saint-Élie, chaque employé municipal est un ambassadeur. Il y a présentement une volonté de structurer l’offre touristique, d’optimiser l’organisation et l’opérationnalisation des activités touristiques. On souhaite aussi consolider la collaboration avec nos partenaires locaux et régionaux», commente Mme Painchaud, consciente que le tourisme est un enjeu majeur du développement social et économique de Saint-Élie-de-Caxton.

Aménagement d’un parc

La municipalité mise pratiquement sur une seule source directe de revenus avec le tourisme à Saint-Élie-de-Caxton, soit les inscriptions aux visites audioguidées du village. C’est pourquoi la municipalité mise sur la réalisation de son projet de parc pour obtenir une deuxième source de financement avec la présentation de pièces de théâtre, par exemple. Ce parc comprendrait, entre autres, des sentiers pédestres et une agora. Le projet éducatif, culturel et touristique est estimé à près de 800 000 $. «On accueille plus de 10 000 touristes par année. Une fois qu’ils ont fait la visite guidée ou passé au Garage de la culture, les gens se demandent quoi faire et retournent aussitôt à la maison. On veut les garder chez nous plus longtemps. Ce parc permettrait la présentation de spectacles et donc il y aurait vente de billets. Le dossier est en analyse au gouvernement. On aimerait que le projet soit subventionné à 80 %. Ce serait vraiment un plus pour notre offre touristique», exprime le maire de Saint-Élie-de-Caxton. M. Gauthier s’attend à recevoir une réponse du gouvernement dans les prochaines semaines.

Professionnalisation de l’organisation du tourisme

La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton a profité de la présentation de sa nouvelle directrice du tourisme pour dévoiler quelques nouveautés visant à améliorer le service à la clientèle pour la prochaine saison touristique. Le conseil municipal a tenu compte des résultats d’un diagnostic réalisé au niveau du tourisme par un consultant externe. Cette année, la municipalité s’est dotée d’un système de réservation et d’achat de billets en ligne pour les visites guidées ainsi que d’un terminal de paiement direct. «Ces détails techniques étaient importants pour le service à la clientèle. Ça nous limitait et ça représentait une perte de revenus. En plus, ça permet de sauver des coûts. On était rendu au moment où il fallait professionnaliser notre organisation de tourisme», admet Robert Gauthier.

De plus, la signature d’une entente de deux ans entre la municipalité et les Productions Micheline Sarrazin, firme responsable des artistes Fred Pellerin et Jeannot Bournival, permettra de garantir au public un contenu  de qualité dans les carrioles utilisées lors des visites guidées. Bien que la municipalité prévoit dévoiler ultérieurement sa programmation complète de la prochaine saison touristique, elle a déjà confirmé le retour de la Grande Tablée le 24 juin, le Marché public tous les dimanches de l’été, le Symposium de peinture à la fin de l’été et l’arrêt de la Biennale de sculpture contemporaine le 25 août prochain. Au Garage de la culture, l’artiste et sculpteur Marcel Goudreau sera présent avec ses figurines dans le cadre de l’exposition Un évènement en 3D.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon 

Poster un Commentaire

avatar