QW4RTZ partage son identité avec l’Escale

QW4RTZ partage son identité avec l’Escale

Louis Alexandre Beauchemin, Philippe Courchesne-Leboeuf, François Pothier-Bouchard et François «Fa2» Dubé, membres de la formation QW4RTZ.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

LOUISEVILLE. Quatre gars, quatre parcours différents, mais de nombreuses ressemblances avec les jeunes de la région.

Toute l’attention des élèves de l’école secondaire l’Escale était tournée vers le populaire groupe QW4RTZ qui était de passage à Louiseville, le 23 février dernier, pour présenter un spectacle-conférence dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire.

La formation mauricienne a cappella roule sa bosse dans l’industrie de la musique depuis 2010. Elle était à Louiseville pour parler d’intimidation, de réussite scolaire, de pression sociale, de persévérance, d’estime de soi et de construction de sa propre identité.

Cette présentation interactive, rafraîchissante et ponctuée de moments drôles, émotifs et nostalgiques a plongé les élèves dans l’univers inspirant de Louis Alexandre Beauchemin, François Pothier-Bouchard, Philippe Courchesne et François «Fa2» Dubé pendant près d’une heure.

«Au-delà des spectacles, on a réalisé qu’on avait envie de parler aux jeunes que nous étions. On voulait apporter quelque chose à ces jeunes-là. Ils ont devant eux quatre modèles complètement différents et qui, pourtant, travaillent ensemble chaque jour. On a réussi à faire quelque chose de bien et de spécial ensemble. Il y a quelque chose d’intéressant à retirer de notre parcours et de notre groupe», confie Louis Alexandre Beauchemin.

Loin d’être une activité moralisatrice, ce spectacle-conférence du groupe QW4RTZ se voulait un partage de situations vécues et une sensibilisation à divers enjeux.

«On aborde plein de thèmes qui touchent les jeunes sans jamais vraiment les nommer à proprement parler. On ne veut pas avoir un discours paternaliste. On veut juste dire que chaque jeune a une place et il doit la prendre. Tour à tour, on raconte notre propre adolescence et on fait quelques prestations musicales. À travers notre récit et nos anecdotes, on veut que les jeunes comprennent qu’on a traversé les mêmes problèmes et les mêmes défis qu’ils vivent en ce moment», explique François Pothier-Bouchard.

«Notre carrière dans la musique et sur les scènes nous permet d’avoir une belle vitrine. On veut s’en servir pour avoir un accès et un impact chez les jeunes»
– François «Fa2» Dubé

«Eux, ils ont peut-être l’impression que personne ne les comprend et qu’ils sont un peu déroutés, mais non! On passe tous par là. Notre conférence va peut-être semer des pistes de solution dans leur tête consciemment ou inconsciemment. Par les échos que nous avons après les conférences, ça fait souvent une différence», se réjouit-il.

«De par notre âge et la façon dont on aborde les choses, on a une relation de grands frères avec les jeunes. Ils ont encore l’impression que ça ne fait pas si longtemps qu’on a fini notre secondaire. Puisqu’on a vécu les mêmes problématiques qu’eux, ça aide à faire passer le message», renchérit Philippe Courchesne-Leboeuf.

Au terme de cette conférence, les membres du groupe QW4RTZ espèrent que cette expérience puisse être bénéfique pour chaque participant.

«On ne sait pas ce qu’ils vont prendre et vont laisser après cette expérience. C’est propre à chacun et c’est bien comme ça. J’espère tellement que ceux qui ont vécu les mêmes problématiques que nous vont s’identifier et qu’ils vont comprendre qu’ils ne sont pas seuls à vivre ça. Ils vont pouvoir dire que d’autres personnes sont passées par là, ils en sont sortis et vont bien maintenant parce que oui, il y a vraiment une fin un moment donné.»

Au total, près d’une vingtaine d’établissements scolaires de la région ont eu le bonheur de recevoir QW4RTZ au cours des dernières semaines, dont l’école Des Boisés de Saint-Alexis-des-Monts.

Parallèlement à ces conférences, le groupe poursuit sa tournée à travers la province. Il présentera son nouveau spectacle le 25 mai et le 11 novembre à la salle J.-Antonio Thompson de Trois-Rivières. Il sera également au Festivoix de Trois-Rivières pour présenter un spectacle inédit et conçu spécialement pour le 25e anniversaire de l’évènement le 29 juin.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Poster un Commentaire

avatar