Québec redistribue près d’un million pour aider les victimes de la pyrrhotite

Québec redistribue près d’un million pour aider les victimes de la pyrrhotite

Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie, Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation et Marc H Plante, député de Maskinongé, président de la Table interministérielle sur la pyrrhotite et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS.  Le gouvernement provincial a annoncé, mercredi, la redistribution de 989 000 $ afin de soutenir les victimes de la pyrrhotite en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Cette somme d’argent provient de l’aide de 30 M$ annoncée par le gouvernement fédéral lors de son budget 2016-17. La contribution du gouvernement fédéral est répartie en trois tranches égales de 10 M$ pour les années 2016-17, 2017-18 et 2018-19.

«Dans la deuxième tranche du 10 millions de dollars, il restait un excédent de près d’un million qui n’avait pas été utilisé par d’autres municipalités ou MRC. Cette somme doit être engagée d’ici la fin du mois dans des rénovations, sinon on va perdre l’argent. C’est pourquoi nous avons décidé d’en faire la redistribution à la MRC de Maskinongé, à la MRC de Nicolet-Yamaska et à la Ville de Trois-Rivières qui ont des dossiers prêts à procéder», commente Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation.
La ministre a profité de son passage dans la région pour rencontrer la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite et faire le point sur la problématique.

À ce jour, ce sont 82 M$ qui ont été accordés par les gouvernements provincial et fédéral pour soutenir les victimes de la pyrrhotite.

En conférence de presse, Marc H. Plante a profité de cette annonce pour rappeler l’importance de faire les tests de pyrrhotite. «Dans les années de construction mentionnées, près de 2 000 résidences n’ont toujours pas fait les tests et pourraient avoir de la pyrrhotite. J’invite les victimes potentielles à faire les tests parce qu’il y a de l’argent de disponible. On a travaillé fort pour en avoir. Le travail n’est pas terminé dans ce dossier, mais il faut profiter des sommes allouées pour régler des dossiers et un jour tourner la page», a indiqué le député de Maskinongé.

Depuis le début de la crise de la pyrrhotite, près de 950 ménages ont bénéficié du soutien financier des gouvernements pour réparer leur habitation. Québec prévoit soutenir les victimes jusqu’en 2022. «Actuellement, il y a 27 millions non dépensés et d’engagés. On attend les demandes. On verra s’il y a d’autres besoins. On pense qu’il y a suffisamment d’argent pour le moment», conclut M. Plante.

Rappelons que les sommes d’argent sont administrées par la Société d’habitation du Québec et gérées localement par les MRC ou les municipalités.

Redistribution des sommes additionnelles
Ville de Trois-Rivières: 389 000 $
MRC de Maskinongé: 300 000 $
MRC de Nicolet-Yamaska: 300 000$

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar