Un premier Salon des Tout-petits

Un premier Salon des Tout-petits

Mylène Poudrier, administratrice de Maski en forme et directrice adjointe des écoles du secteur Ouest à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Josée Bournival, porte-parole de l'évènement et blogueuse de Naître et grandir de la Fondation Chagnon, Suzie Martel, adjointe et représentante du député de Maskinongé, Marc H. Plante, Madame Mot-à-mot et Guylaine Groleau, adjointe et représentante de la députée de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau. Devant, Louka Pimparé, ambassadeur en petite enfance.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

YAMACHICHE. Maski en forme organise, en collaboration avec plusieurs partenaires du milieu, le tout premier Salon des Tout-petits, à l’école Omer-Jules Désaulniers de Yamachiche, le 9 juin prochain.

Ce rassemblement familial permettra de réunir au même endroit un grand nombre d’organismes qui offrent des services aux enfants de 0 à 5 ans et aux jeunes familles de la région.

«On a constaté que les services offerts à la communauté ne sont pas utilisés à leur plein potentiel par les familles. Le comité 0-5 ans de Maski en forme s’est mobilisé et a décidé d’organiser un bel évènement pour faire la promotion des services, des ressources et des activités disponibles pour les familles dans la MRC de Maskinongé. On souhaite améliorer la connaissance et l’accessibilité des services», souligne Mylène Poudrier, administratrice de Maski en forme et directrice adjointe des écoles du secteur Ouest de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Cet évènement se tiendra sous la présence d’honneur de Josée Bournival, originaire de Saint-Étienne-des-Grès, maman et blogueuse à Naître et grandir de la Fondation Chagnon.

«J’ai eu un coup de cœur pour le projet et j’ai eu envie de m’impliquer. Tout ce qui se passe dans ma région d’origine, ça me tient vraiment à cœur. De plus, je suis maman de quatre enfants. Je suis bien placée pour savoir que comme parent, on a besoin de soutien, d’aide et de ressources. Parfois, on ne sait juste pas que ces ressources existent. Le Salon des Tout-petits va aider les familles du coin à découvrir toutes ces ressources», confie-t-elle.

Depuis la fondation de Maski en forme, en 2004, l’organisme met l’enfant au cœur de ses actions en mobilisant les intervenants du territoire afin de donner un milieu de vie de qualité aux familles ainsi qu’aux générations futures. L’organisation de cet évènement s’inscrit dans cette démarche. Plus d’une trentaine de kiosques seront érigés pour l’occasion.

Programmation

De 9h à 14h, le Salon des Tout-petits propose des conférences, une heure du conte et une multitude d’exposants oeuvrant dans les secteurs de l’éducation, des loisirs, des services communautaires et des communications. Plusieurs autres activités, dont des spectacles de la Pat Patrouille, de la troupe Caravane, des activités de bricolage, de cuisine, de maquillage et des démonstrations sportives sont au programme.

Soulignons la contribution à l’évènement du petit Louka Pimparé, élève de la maternelle 5 ans de l’école primaire de Louiseville, qui a réalisé le logo officiel du salon. Sa contribution lui a valu le titre d’ambassadeur en petite enfance et un certificat reconnaissance de la députée fédérale de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un premier Salon des Tout-petits"

avatar
Linda piché
Invité
Linda piché

Ou trouver la programmation?