Une infirmière auxiliaire et un président de chambre de commerce candidats pour les Conservateurs

Par Audrey Leblanc
Une infirmière auxiliaire et un président de chambre de commerce candidats pour les Conservateurs
Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, entouré de Karine Pépin, candidate dans la circonscription de Trois-Rivières, et Serge Côté, candidat dans la circonscription de Maskinongé. (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, était de passage à Trois-Rivières vendredi pour annoncer deux candidats aux élections provinciales d’octobre prochain. Il s’agit de Karine Pépin, qui sera candidate dans la circonscription de Trois-Rivières, et Serge Noël, qui se présentera dans la circonscription de Maskinongé.

Mme Pépin, vice-présidente par intérim pour la région de Trois-Rivières au sein de la FIQ Mauricie-Centre-du-Québec, est une infirmière auxiliaire oeuvrant dans le domaine de la santé depuis plus de 20 ans. Impliquée dans différents comités paritaires avec son employeur, elle désire s’investir en politique dans le but d’améliorer les conditions de travail de ses collègues.

« Je suis une militante investie pour l’amélioration des conditions de travail de mes collègues depuis plusieurs années, a lancé la candidate d’entrée de jeu. Je suis mère de deux enfants. J’ai eu à vivre une conciliation travail-famille désuète en travaillant dans le système de santé actuel. C’est une chose que j’aimerais pouvoir changer et améliorer. »

« Étant dans le réseau de la santé depuis longtemps, j’ai pu constater à quel point la situation est criante, a-t-elle ajouté. Rien n’a changé depuis plus de 30 ans pour les travailleurs de la santé et des services sociaux. Je crois que tout citoyen mérite d’obtenir des soins de santé dans un délai raisonnable. Il faut donner envie aux professionnels de la santé de revenir dans le réseau en leur offrant une vraie conciliation travail-famille. Ça passe directement par l’ajout de ressources en garderie et une proposition d’horaires plus flexibles, par exemple. »

Quant à lui, M. Noël a été administrateur de la SADC pendant près de 10 ans. Il est l’actuel président de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé. Il a également oeuvré à titre de directeur des ventes pour la station de radio Country Pop 103,1 où il a passé les 10 dernières années de sa carrière.

« Je souhaite continuer à contribuer au développement du comté de Maskinongé avec des projets qui seront dévoilés au cours des prochains mois, a-t-il dit. J’ai décidé de m’impliquer au sein du Parti conservateur parce que j’ai senti qu’une partie de la population n’était plus représentée au Québec. »

« Le manque de transparence du gouvernement a fait augmenter le doute que j’avais, a-t-il renchéri. J’ai compris qu’il fallait s’impliquer pour faire en sorte que le Québec soit uni et non divisé. Je le fais pour que mes enfants ne subissent plus un remède qui aurait été pire que la maladie. Parce que les impacts des confinements se feront sentir longtemps sur la santé mentale et financière des Québécois », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires