Ruth Ellen Brosseau tente un retour en politique

Ruth Ellen Brosseau tente un retour en politique
Ruth Ellen Brosseau sera à nouveau candidate pour le Nouveau Parti démocratique dans Berthier-Maskinongé. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

POLITIQUE L’ex-députée fédérale de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, confirme qu’elle sera candidate aux prochaines élections fédérales sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD), dans la même circonscription où elle a été défaite en 2019.

Silencieuse depuis le début de la campagne électorale, la candidate néodémocrate avait convoqué les médias vendredi afin de faire le point sur son avenir politique. La veille, l’ancienne députée avait changé la photo de profil de son compte officiel qui n’avait pas bougé depuis deux ans, ce qui a enflammé les internautes face à un possible retour en politique.

Après avoir passé les deux dernières années à développer et promouvoir l’achat local et à travailler à la ferme Le Rieur Sanglier avec son conjoint, Ruth Ellen Brosseau affirme avoir encore le goût de servir les citoyens. « Je suis prête et excitée. Je veux être une voix forte pour les gens de Berthier-Maskinongé. Il n’y a pas un jour où je n’ai pas pensé à la politique fédérale et aux gens de Berthier-Maskinongé. J’ai toujours eu le goût de faire de la politique et de faire de la politique autrement. Les défis sont grands. J’ai le goût de me battre, de travailler avec les élus, de proposer des solutions et de retourner à la Chambre des communes », lance la candidate.

Mme Brosseau songeait à se lancer dans la course depuis le déclenchement des élections. Son horaire chargé ne lui avait toutefois pas permis de s’asseoir avec les membres de sa famille pour en discuter. « On a eu 1200 balles de foin à décharger. Les producteurs agricoles vont comprendre que lorsque c’est le temps du foin ou de la paille, c’est là que ça se passe. Ça fait déjà 12 jours que nous sommes en élections. Ça a pris du temps au niveau personnel, mais je ne voulais pas laisser tomber l’entreprise et Panier Mauricie » souligne-t-elle.

« C’est une élection qui n’était pas souhaitée et ce n’était pas attendu. Par contre, je dois vous dire que j’ai eu la chance de prendre encore davantage racine dans le comté de Berthier-Maskinongé, surtout à Yamachiche. J’ai eu la chance et l’honneur de travailler à la ferme avec mon conjoint et de développer un projet d’achat local. Pour moi, l’achat local, c’est super important. Vous pouvez comprendre qu’avec mes nombreux engagements, mon horaire était bien rempli. Prendre une décision, ce n’est pas difficile à faire, mais je voulais consulter les membres de ma famille avant », ajoute-t-elle.

Courtisée par d’autres formations politiques, Ruth Ellen Brosseau indique qu’il était hors de question pour elle de représenter un autre parti. « Dans mes veines, ça coule orange. Je partage les valeurs sociales et surtout environnementales du NPD. C’est le parti le mieux outillé pour défendre les intérêts des gens et pour faire avancer les choses. Ma famille, c’est le NPD », répond-elle.

Engagements

Ruth Ellen Brosseau a d’ailleurs profité de l’occasion pour dévoiler quelques-unes de ses priorités. Elle compte notamment s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre, à l’accessibilité à Internet haute vitesse et au développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire. « Je sais que seul le NPD est en mesure de proposer des actions concrètes, réalistes et innovantes, qui sont collées sur la réalité et les besoins des gens. L’environnement, l’autonomie alimentaire et la rareté de la main-d’œuvre occupent une grande place au NPD. Je me suis reconnue à travers ces enjeux et je comprends leur importance. La pandémie a grandement affecté les jeunes familles et les aînés. La vie coûte de plus en plus cher et il y a beaucoup trop de pression sur les épaules des citoyens. Je veux qu’ils sachent que je me battrai pour eux », soutient Mme Brosseau.

« Je souhaite inspirer les gens vers un monde meilleur. Je veux leur démontrer que c’est possible si on travaille ensemble. Je serai présente et accessible, comme pendant mon mandat de huit ans à Ottawa. Je suis connue pour être une députée de terrain et près des gens. Je vais poursuivre dans ce sens-là. C’est aux citoyens de décider qui sera la meilleure personne pour les représenter. »

Élue en 2011 lors de la vague orange dans la circonscription de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau a obtenu la confiance des électeurs pour un deuxième mandat, en 2015. Pendant cette période, elle a été leader parlementaire, whip du NPD et porte-parole en matière d’agriculture et d’agroalimentaire. Elle a finalement encaissé une défaite à l’élection d’octobre 2019.

La candidate néodémocrate sera opposée au député sortant et candidat du Bloc Québécois, Yves Perron, au candidat libéral, Alexandre Bellemare, à Léo Soulières chez les conservateurs et à Laurence Requilé, représentante du Parti vert du Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires