Québec solidaire : Simon Piotte présente ses priorités

Québec solidaire : Simon Piotte présente ses priorités
Simon Piotte est candidat pour la seconde fois pour Québec solidaire dans Maskinongé (Photo : courtoisie)

Le candidat de Québec solidaire dans Maskinongé, Simon Piotte, a présenté lundi ses priorités pour la circonscription.

Les grands thèmes qu’il soutient sont notamment les aînés, la famille, l’agriculture et la vie municipale. Il place ses grandes priorités dans une vision à long terme. « L’ère de la gestion à la petite semaine qui n’a que pour seul objectif la prochaine élection est terminée. À titre de député, je développerai avec mes concitoyens une vision à long terme de ce que devraient être Maskinongé et le Québec de l’avenir », soutient le candidat, résident de Charette.

Outre ces grands thèmes prioritaires, il souligne que l’environnement et la justice sociale demeurent également au centre de se préoccupations. « Peu importe les priorités, la réduction des GES, la protection de l’environnement et la crise climatique exigent des actions rapides, car nous n’avons pas quatre autres années à prendre », précise Simon Piotte. À cet effet, il compte accompagner la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé dans l’élargissement rapide de ses services de transport collectif, ainsi que voir à une meilleure intégration des services de transport régionaux, interrégionaux et du transport adapté. 

Les aînés et les familles

D’abord, le candidat se préoccupe de la situation des aînés, de leur permettre de rester vivre dans leur maison et dans leur communauté le plus longtemps possible. Il souhaite aider les organismes communautaires et les services publics à mettre en place rapidement les services supplémentaires de soins à domicile. D’ailleurs, pour répondre à ces attentes des aînés, Québec Solidaire prévoit investir 750 millions de dollars additionnels par année pour les soins à domicile et 380 millions de dollars de plus pour soutenir les proches aidants.

M. Piotte constate également que les aînés sont parfois inquiets de ce qu’il leur arrivera lorsqu’ils seront malades, ils sont encore plus inquiets pour l’avenir de leurs enfants et de leurs petits-enfants. « La crise climatique inquiète nos aînés. Ils sont les principaux témoins de l’évolution de notre climat et des événements météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents. Ils m’en parlent », relate Simon Piotte. C’est pourquoi Québec solidaire souhaite encourager une grande solidarité intergénérationnelle pour aborder la crise en santé et la crise climatique.

Pour les familles, Simon Piotte utisera ses compétences en gestion des services de garde, et la souplesse du programme de création de micro-CPE de Québec solidaire, pour accompagner les organisations dans la création rapide des micro-CPE dans toutes municipalités où le service est nécessaire. Il compte aussi encourager les municipalités à adopter, si ce n’est déjà fait, des règles permettant la construction de maisons multigénérationnelles sur un même lot.

Les agriculteurs

Simon Piotte estime qu’il est important, dans une circonscription comme Maskinongé, de prendre en considération la réalité des producteurs agricoles. Québec solidaire s’engage à investir 200 millions$ par année pour soutenir l’agriculture locale et durable. Simon Piotte compte s’attarder particulièrement au bien-être des producteurs et productrices. Il a l’intention de travailler avec des partenaires (comme l’UPA et la chambre de commerce) pour résoudre la question des assurances. En collaboration avec la MRC, il souhaite développer des équipes d’aide agricole.

Au niveau municipal, Simon Piotte compte s’assurer que le nouveau pacte fiscal réponde aux besoins des villages et villes de petite taille. Il rappelle qu’avec ses 17 villes et villages, la circonscription offre un portrait particulier du monde municipal. C’est pourquoi il compte défendre cette réalité dans le cadre de la révision nécessaire du pacte fiscal avec le milieu municipal. Il compte aussi travailler en collaboration avec les municipalités pour faciliter l’accès public aux berges à tous les citoyens, en plus de s’assurer que les municipalités ont les moyens de limiter les risques d’introduction d’espèces envahissantes sur leurs berges. 

Inflation et pénurie de main d’oeuvre

Pour aider la population à traverser cette phase d’inflation, Québec solidaire suspendra temporairement la taxe de vente sur les produits essentiels. Québec solidaire s’attaquera aussi rapidement au problème du logement en créant en Mauricie 1200 logements sociaux modernes et écologiques. « À Maskinongé, on verra également à resserrer les règles pour les locations Airbnb afin d’éviter que ce type de location n’accapare des domiciles normalement disponibles pour des familles », souligne Simon Piotte.

La pénurie de main d’œuvre est également une préoccupation pour le candidat. « Lors de la campagne électorale de 2018, on parlait abondamment de la pénurie de main d’œuvre comme d’un problème. En 2022, ce problème est devenu une crise. Il y a clairement quelqu’un qui ne s’est pas correctement attaqué au problème depuis 2018 », dénonce le candidat.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires