Aveux d’un Junkie de Noël

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Aveux d’un <em>Junkie</em> de Noël
Aveux d’un Junkie de Noël

CHRONIQUE. Les gens qui me connaissent savent très bien que j’adore la Fête de Noël, de donner des cadeaux aux gens qui m’entourent, à ma famille, mes amis et surtout, mes enfants. Je suis un vrai «junkie» de Noël, qui carbure à acheter des cadeaux tout au long de l’année, à trouver l’item tant désiré et l’envelopper pour le remettre enfin le 25 décembre.

Je dois avouer que j’aime l’abondance à Noël, tant pour la bouffe que pour les cadeaux en dessous de l’arbre. Nous dépensons beaucoup pour Noël, mais sans nécessairement se ruiner, en planifiant bien nos dépenses de Noël tout au long de l’année et en achetant tout au long de l’année.

Cette année par contre, en cette période plus difficile au niveau des emplois, nous avons tout de même voulu changer nos habitudes de consommation et nous nous sommes donné un défi collectif en famille: sauver 1000 $ pour Noël.

Voici comment…

Un père Noël secret

Noël avec ma famille est un peu fou et chaotique. Nous sommes 15 personnes cordées l’un contre les autres dans une petite pièce, chacun à tour de rôle pour ouvrir un cadeau provenant d’une pile immense de cadeaux.

Tout le monde donne à chacun un cadeau. Acheter un cadeau pour 13 autres personnes avec un budget d’environ 50$ par personne signifiait dépenser au moins 700 $ (en se laissant aller avec nos coups de cœur).

Cette année, nous avons apporté quelques changements à la formule, en proposant un père Noël secret ou encore, si vous préférez, une pige de cadeau.

Chaque personne pige un nom et s’inspire d’une liste pré-élaborée par chacun pour acheter seulement un cadeau à seulement une personne. Ainsi, nous épargnons facilement 500 $ de cadeaux par couple.

Un budget pour chérie

L’autre étape pour réduire les dépenses à Noël est de revoir notre façon de dépenser pour notre tendre moitié. Ma conjointe sait que je suis du genre à «un peu» dépasser les limites du raisonnable lorsque vient le temps d’offrir un cadeau de Noël.

Pour notre couple maintenant, l’idée est de rester rationnel dans la démarche et d’élaborer un budget transparent pour l’un et l’autre, avec une liste de cadeaux désirés. Au lieu de dépenser 800-900 $ pour un cadeau comme l’an passé, cette année, nous allons dépenser 150$ maximum et profiter davantage de la présence de l’autre à Noël. Économies pour la famille: 500 $.

Appréciez la présence des autres

Dans ce plan pour épargner 1000$ pour la Fête de Noël, je savais d’avance que le temps passé pour acheter des cadeaux était pour être grandement diminué. En revanche, cela m’a permis d’apprécier davantage chacun des cadeaux offerts aux autres et surtout, d’apprécier la présence des autres.

Après tout, c’est ça l’esprit de Noël: un cadeau qui ne s’enveloppe pas.

Joyeux Noël à tous !

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires