Vols gratuits pour des Ukrainiens: le ministre Fraser forcé de défendre le rythme

Émilie Bergeron, La Presse Canadienne
Vols gratuits pour des Ukrainiens: le ministre Fraser forcé de défendre le rythme

OTTAWA — Le Bloc québécois accuse le gouvernement Trudeau d’avoir «brisé son engagement envers les déplacés de guerre ukrainiens», ce à quoi le ministre de l’Immigration, Sean Fraser, répond que «rien n’est plus loin de la vérité».

Un échange tendu entre la leader parlementaire adjointe du Bloc québécois, Christine Normandin, et M. Fraser a ponctué vendredi la période des questions. La veille, La Presse Canadienne rapportait qu’un partenariat annoncé par Ottawa le 20 avril permettrait l’accès à seulement 500 billets d’avion gratuits, à court terme, pour que des Ukrainiens ayant fui l’invasion russe puissent gagner le Canada.

«Le gouvernement a promis d’aider 10 000 personnes avec cette drôle de patente-là, il y a (environ) deux mois. Deux longs mois plus tard, il arrive les mains pratiquement vides, avec juste 500 billets d’avion», a dit Mme Normandin en préambule de son intervention en Chambre.

En effet, le partenariat lancé par une collecte de dons en points Aéroplan et en argent vise à fournir un transport par avion gratuitement à environ 10 000 Ukrainiens ayant obtenu un permis de séjour canadien.

L’organisme caritatif qui gère la logistique d’inscription des Ukrainiens intéressés, Mile4Migrants, a signalé sur son site web que le processus – accessible en ligne – s’ouvrait vendredi, mais seulement pour une première ronde de 500 billets, dans un premier temps, sur le principe du «premier arrivé, premier servi».

«Pourquoi le gouvernement a-t-il brisé son engagement envers les déplacés de guerre ukrainiens?», a lancé Mme Normandin aux Communes.

M. Fraser a aussitôt rétorqué que «rien n’est plus loin de la vérité», mentionnant que plus de 30 000 Ukrainiens ont pu arriver au Canada depuis janvier dernier par des vols commerciaux et trois vols nolisés par le fédéral.

«C’est extraordinaire qu’un refuge sûr ait été fourni aussi rapidement à tant de personnes», a-t-il dit.

Il a, du même souffle, défendu le partenariat pour des vols financés au moyen de dons en points Aéroplan, soutenant qu’il s’agit de «quelque chose dont on devrait être fier».

Cette initiative est réalisée avec l’organisation Miles4Migrants, mais aussi avec Air Canada et la Fondation Shapiro, qui agissent à titre de donateurs. En tout, plus de 147 millions de points ont été amassés avec les dons aussi faits par des Canadiens.

«Ils vont commencer avec 500 (billets), mais ils ont sécurisé assez de dons pour couvrir les coûts de transport d’au moins 10 000 Ukrainiens», a poursuivi le ministre.

Il n’est pas clair quand, approximativement, les premiers vols offerts gratuitement surviendront. La journée de vendredi était le début de la période d’inscription d’Ukrainiens et de membres de leur famille immédiate et Miles4Migrants précise seulement que chaque principal intéressé sera contacté «d’ici au 17 juin» par le partenaire chargé de vérifier la validité des dossiers soumis, MOSAIC.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires