Le président de l’Ukraine s’adresse à des étudiants universitaires canadiens

Maan Alhmidi, La Presse Canadienne
Le président de l’Ukraine s’adresse à des étudiants universitaires canadiens

TORONTO — Le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, croit que les étudiants canadiens devraient faire pression sur leurs élus pour qu’ils soutiennent davantage son pays dans sa lutte contre l’invasion russe.

S’adressant virtuellement à un auditoire d’étudiants réunis à l’Université de Toronto, mercredi, M. Zelensky a déclaré que l’Ukraine avait besoin de plus d’armes, de soutien financier, d’aide humanitaire et de sanctions permanentes contre la Russie.

Des étudiants de 10 autres universités à travers le Canada ont participé à la rencontre virtuelle, notamment à l’Université de Montréal, à l’Université de l’Alberta, à l’Université Western et à l’Université Dalhousie.

«Il est très important que vous, étudiants de nombreux autres pays, transmettiez ce message à vos pays respectifs pour faire pression sur votre direction politique afin qu’elle donne à l’Ukraine ce dont elle a besoin, a déclaré le président Zelensky. Avec vos actions, s’il vous plaît, ne permettez à personne, quelque part dans la hiérarchie des couloirs bureaucratiques, d’oublier ce qui se passe en Ukraine, d’oublier la guerre. S’il vous plaît, ne vous fatiguez pas.»

Il a suggéré que les étudiants pouvaient contribuer à leur façon en participant à des rassemblements, en s’exprimant sur les médias sociaux et en communiquant avec leurs amis pour rappeler aux gens les tragédies qui se produisent en Ukraine, près de quatre mois après le début de l’invasion du pays par la Russie.

S’exprimant lors de l’événement, la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, a rappelé que le Canada s’était engagé à offrir 1,87 milliard $ en aide financière à l’Ukraine, dont 1,5 milliard $ ont déjà été versés au pays. «C’est plus que ce que tout autre pays a réussi à envoyer sur le compte bancaire du gouvernement ukrainien», a-t-elle déclaré.

Mme Freeland a affirmé que les pays démocratiques, dont le Canada, ne peuvent pas permettre au président russe, Vladimir Poutine, de sortir victorieux de cette guerre, qui vise à renverser la démocratie en Ukraine.

«Je veux dire au président Zelensky, et je veux dire au président Vladimir Poutine, qui, je pense, nous écoute probablement aussi, que le Canada sera là pour l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra, a-t-elle déclaré. Nous allons persister. Nous ne nous fatiguerons pas.»

Le président de l’Université de Toronto, Meric Gertler, a affirmé que l’institution avait noué un «lien spécial» avec le président ukrainien et que son pays fait preuve d’une «incroyable bravoure» dans sa lutte contre l’agression russe.

Le mois dernier, l’université a annoncé un programme pour accueillir plus de 200 étudiants ukrainiens dont le parcours académique a été perturbé par la guerre. Un premier groupe de 20 étudiants est arrivé à Toronto le mois dernier en provenance de Kyiv, la capitale.

M. Zelensky avait visité le campus de l’Université de Toronto en 2019 pour assister à un sommet international sur l’avenir de son pays. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires