La Coalition avenir Québec promet une nouvelle agence de santé

La Presse Canadienne
La Coalition avenir Québec promet une nouvelle agence de santé

QUÉBEC — La Coalition avenir Québec promet une nouvelle agence de santé «pour coordonner les opérations du système» et rendre le réseau «plus performant et plus humain».

C’est le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, qui a annoncé cet engagement électoral mercredi matin à Québec.

«On a tous constaté ensemble les défaillances de notre système de santé pendant la pandémie. Tout le monde convient qu’il faut changer la façon dont les choses fonctionnent dans la santé et des services sociaux», a souligné d’entrée de jeu le ministre Dubé.

La nouvelle agence Santé Québec «aura le mandat de coordonner les opérations du système de santé alors que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) se concentrera sur son rôle de planification, d’orientation, de mesure de la performance et du budget du réseau».

Pour illustrer comment cette nouvelle agence pourrait permettre de «décentraliser» et «débureaucratiser» le système, Christian Dubé a donné l’exemple de la campagne de vaccination contre la COVID-19.

«Le MSSS, en collaboration avec la santé publique et le Comité d’immunisation du Québec (CIQ), a fourni des orientations cliniques pour la vaccination. Dans le réseau, une équipe distincte était chargée des opérations et était imputable de leur exécution. Cette façon de faire a contribué au succès de l’expérience patient des Québécois lors de leur vaccination contre la COVID-19», a indiqué le ministre.

Il a tenu à préciser que «l’idée est de ne pas nous lancer dans une réforme majeure de structures qui va bouleverser tout sur le terrain».

Le ministre Dubé a indiqué que la création de cette nouvelle agence s’inspire notamment du rapport «Une gouvernance renouvelée du réseau de la santé et des services sociaux», dévoilé en juin dernier par  la sous-ministre à la Santé Dominique Savoie.

Mme Savoie, qui avait été chargée par le gouvernement de faire un diagnostic du réseau de la santé, proposait la création d’une entité «neutre, pleinement imputable, très opérationnelle, orientée vers les résultats et la satisfaction des usagers». 

Selon le ministre, la nouvelle agence permettra aux PDG des CIUSSS et des CISSS d’avoir «la légitimité d’agir en fonction des réalités propres à chaque région et établissement».

Permettre aux PDG des différentes régions d’avoir plus d’autonomie est également un élément qui figure au rapport de Dominique Savoie.

«Si les Québécois nous font confiance le 3 octobre prochain, on s’engage à déposer un projet de loi, dès la rentrée parlementaire. Ça va nous permettre d’entendre tout le monde et de s’ajuster au besoin», a indiqué le ministre de la Santé.

Lors de la conférence de presse, Christian Dubé était accompagné par Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, de Shirley Dorismond, députée de Marie-Victorin, de Marilyne Picard, députée de Soulanges, et des candidats aux prochaines élections Sonia Bélanger et Samuel Gatien.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires