Deux chefs ont la COVID-19 et doivent faire campagne virtuellement en Ontario

Allison Jones, La Presse Canadienne
Deux chefs ont la COVID-19 et doivent faire campagne virtuellement en Ontario

TORONTO — Deux des chefs des quatre principaux partis politiques de l’Ontario ont été mis à l’écart à cause de la COVID-19 à des moments critiques de leur campagne, à deux semaines du jour des élections.

Le chef du Parti vert, Mike Schreiner, a été déclaré positif mercredi soir et la cheffe du Nouveau Parti démocratique (NPD), Andrea Horwath, a reçu un test positif jeudi matin.

Les quatre chefs de parti étaient relativement proches les uns des autres et avaient le visage découvert lundi soir lors d’un débat électoral télévisé. Mme Horwath a indiqué qu’elle ne savait pas où elle avait attrapé le virus et M. Schreiner a affirmé qu’il s’était testé mercredi après un contact étroit avec un membre du personnel qui a fini par être déclaré positif.

Le chef progressiste-conservateur Doug Ford et le chef libéral Steven Del Duca ont tous deux été déclarés négatifs jeudi.

Mme Horwath et M. Schreiner font désormais campagne virtuellement, mais cela leur retire des occasions de rencontrer des électeurs en personne à un moment charnière de la course.

M. Schreiner tentait de profiter d’un élan après un débat qui lui a valu des éloges et Mme Horwath était sur le point de se lancer dans une tournée du nord, une zone de soutien essentielle pour son parti.

«Je regrette vraiment que cela ait été compromis», a déclaré Mme Horwath sur Zoom jeudi matin.

Elle espère que son emploi du temps pour les jours restants de la campagne pourra être remanié afin qu’elle puisse se rendre dans le nord, mais pour l’instant, elle s’isole dans une chambre d’hôtel à Ottawa.

«J’ai l’impression d’avoir un petit virus, vous savez, des maux de tête et des maux de gorge, mais pas vraiment grave, a dit Mme Horwath. J’ai pris du Tylenol, et ça fait baisser la fièvre. Mais je ne suis certainement pas à 100%.»

Mme Horwath a déclaré qu’elle ne reprendrait pas sa campagne en personne tant qu’elle ne recevrait pas des tests négatifs pour la COVID-19. Les directives actuelles de santé publique ne l’obligent qu’à s’isoler pendant cinq jours, mais de nombreuses personnes disent avoir reçu des tests positifs pendant 10 jours ou plus.

M. Schreiner est resté flou sur la durée de son isolement, disant seulement qu’il ferait campagne à distance aussi longtemps qu’il en aurait besoin, pour s’assurer de donner la priorité à la santé et à la sécurité.

«Je suis convaincu que nous pourrons continuer à faire campagne et à tirer parti de l’élan que nous avons», a-t-il déclaré sur Zoom.

Susie Heath, consultante principale au sein de la société d’affaires publiques Crestview Strategy et ancienne membre du personnel libéral, a souligné que les deux chefs auraient souhaité avoir du temps en personne avec des militants et des partisans potentiels. Renoncer à cela présentera un défi.

Les chefs peuvent toujours faire des apparitions dans les médias et des discours à distance, mais ils manqueront les connexions en personne, a dit Mme Heath.

«Quand ils rencontrent des gens dans la circonscription (…) ce sont eux qui interagissent avec les gens sur n’importe quel problème sur lequel ils pourraient les aborder, et les gens regardent vraiment comment ils réagissent», a-t-elle souligné.

«C’est un environnement un peu plus naturel, je dirais. Donc, certainement pour tout candidat, c’est un moment (de la campagne) un peu malheureux pour que cela se produise.»

Melissa Bruno, ancienne directrice nationale du NPD fédéral et responsable des relations gouvernementales chez Earnscliffe Strategies, a souligné que Mme Horwath est habile dans les communications en personne, et qu’il sera décevant pour elle de ne pas pouvoir utiliser cet élément de campagne.

«Ils en viennent à l’aimer très rapidement et évidemment, cela a un avantage assez important pour elle et le parti au sens large en termes de ce que cela signifie pour traduire la sympathie en votes», a-t-elle expliqué.

M. Ford a indiqué qu’il s’était testé jeudi matin «par précaution».

«J’encourage tout le monde en Ontario à continuer de suivre les protocoles, a-t-il déclaré. (Si) vous avez des symptômes, veuillez vous faire tester.»

M. Del Duca a déclaré qu’il effectuerait des tests quotidiens et a souhaité à Mme Horwath et M. Schreiner un prompt rétablissement.

«Je pense que c’est un bon rappel que même si nous voulons tous tourner la page sur cette pandémie, qu’il y a encore des risques, et que tant de personnes ici à Mississauga et dans tout l’Ontario sont toujours en difficulté», a-t-il affirmé.

«Nous ne pouvons pas simplement prétendre que tout va bien, que tout le monde va bien.»

Pendant ce temps, les bureaux de vote par anticipation ont ouvert jeudi, et ce, jusqu’au 28 mai, avant les élections du 2 juin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires