Le Lab-École lance la publication «Penser l’école de demain»

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le Lab-École lance la publication «Penser l’école de demain»

ÉDUCATION. Le Lab-École procédait la semaine dernière au lancement de la publication «Penser l’école de demain». Cet outil expose les résultats de recherche, d’analyse et de consultations menées par le Lab-École en illustrant des données probantes, les meilleures pratiques et les propositions architecturales visant à favoriser l’innovation.

Elle présente les tendances observées, ainsi que les constats qui s’en dégagent. Rappelons que les travaux du Lab-École reposent sur plus d’une centaine de visites d’écoles inspirantes, au Québec et ailleurs dans le monde, et sur l’implication de plus de 70 intervenants scolaires, chercheurs, organismes et architectes.

Cette nouvelle publication est le fruit de plusieurs mois de recherche-action et vise à stimuler l’émergence d’un nouveau modèle de conception et de rénovation des écoles au Québec.

L’objectif: rendre ces dernières plus contemporaines, plus accueillantes en y incluant de nouveaux espaces qui répondent aux besoins et aux réalités actuelles et futures. Suivant les échanges entretenus avec de nombreux intervenants de toutes les sphères impliquées, le Lab-École tient à mettre en lumière les facteurs qui auront une influence majeure sur le déploiement d’actions concrètes :

– Repenser l’école en synergie avec la communauté
– Arrimer la conception architecturale aux visées du projet éducatif de l’école
– Investir dans de nouveaux espaces
– Intégrer l’environnement extérieur en amont
– Réviser les paramètres actuels

« Cette publication se veut un outil de référence visant à donner l’envol à des changements réels dans la façon de concevoir nos écoles. Nous souhaitons également inspirer et intéresser les architectes qui seront appelés à concevoir ces futures écoles», a indiqué Pierre Thibault, architecte et cofondateur de Lab-École.

« Les travaux du Lab-École ont permis d’identifier plusieurs moyens qui permettront aux enfants d’être plus actifs à l’école. Le fait de proposer des classes flexibles et de rendre les espaces scolaires plus ouverts à la cour extérieure s’avère un bel exemple. Les modèles actuels sont en général très fermés sur eux-mêmes. Selon nous, la cour extérieure doit également faire partie intégrante du projet de conception global», a ajouté Pierre Lavoie, athlète, conférencier et lui aussi cofondateur de Lab-École.

« Nos enfants passent de plus en plus de temps à l’école. D’où l’importance de bâtir des écoles qui intègrent des salles à manger conviviales et accueillantes pour les repas et les collations. Le repas est une occasion spéciale pour eux pour socialiser et tisser des liens avec leurs amis et les intervenants scolaires», renchérit quant à lui Ricardo Larrivée, chef, entrepreneur et troisième cofondateur de Lab-École.

Les travaux menés par le Lab-École ont permis d’identifier des constats forts. Présentés sous forme de 12 incontournables, ceux-ci apparaissent comme des leviers de réflexion sur lesquels peuvent s’appuyer les principes fondamentaux de l’école de demain.

L’ouvrage Penser l’école de demain outillera également les architectes qui participeront aux concours portés par le Lab-École et qui seront lancés au cours des prochaines semaines. Pour la première fois en 50 ans, des écoles québécoises seront conçues suivant un processus de concours d’architecture. Les projets Lab-École de Gatineau, de Saguenay, de Rimouski, de Shefford et de Maskinongé feront l’objet de concours.

Tous les détails seront diffusés sur le site web du Lab-École au début du mois de mai.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des