La vaccination des enfants, un choix controversé

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
La vaccination des enfants, un choix controversé
vaccination

DOSSIER. Si certains parents sont encore indécis quant à la vaccination de leurs enfants, d’autres sont convaincus des bienfaits de cette pratique. Et l’inverse est aussi vrai. Maman de trois enfants, la Trifluvienne Véronique Châtelain a choisi de mettre un terme à la vaccination de sa fille après que celle-ci ait reçu la première dose recommandée, à l’âge de deux mois. Une décision qui découle de recherches et de lectures sur le sujet.

«On ne se lève pas un matin en disant non aux vaccins. C’est une réflexion qui s’échelonne sur le long terme, explique-t-elle. Je ne suis pas contre tous les vaccins, mais certains me posent problème. Je me suis interrogée sur différents aspects comme l’efficacité des vaccins, la façon de les conserver et le dosage. Ce que j’ai appris a guidé mon choix.»

«Mes deux garçons plus vieux ont été vaccinés quand ils étaient bébés et tout se passe bien jusqu’à présent, ajoute-t-elle. Je ne pense pas que les vaccins sont néfastes pour tout le monde, seulement qu’ils ne sont pas adaptés pour chaque personne.»

Ce débat de société sur la vaccination soulève les passions. Et Mme Châtelain affirme que les gens ne se gênent pas pour lui faire de gros yeux ou encore lui faire la morale lorsqu’ils apprennent que sa fille n’a pas tous ses vaccins.

«Je respecte la décision des parents qui font vacciner leurs enfants et je demande qu’on fasse de même avec moi. On peut ne pas être d’accord, mais je pense, qu’au final, on fait tous ce qu’on pense être le mieux pour nos enfants», conclut-elle.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des