Les libéraux réitèrent leur soutien envers les entrepreneurs

Les libéraux réitèrent leur soutien envers les entrepreneurs

Patrick Wellington, président de Matériaux spécialisés Louiseville, Marc H. Plante, candidat libéral dans Maskinongé, Dominique Anglade, Carlos Leitao et derrière, Ben Flanagan, directeur des ventes et du marketing chez MSL.

Crédit photo : Photo gracieuseté

POLITIQUE. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de Maskinongé, Marc H. Plante, visitait, mercredi, l’entreprise Matériaux Spécialisés Louiseville (MSL), en compagnie de ses collègues Carlos Leitao (ministre des Finances) et Dominique Anglade (ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique).

Les candidats libéraux ont profité l’arrêt de l’autobus de campagne à Louiseville pour réitérer leur soutien envers les entrepreneurs locaux. «Ma priorité est la vitalité des régions et l’occupation de notre territoire. Avec un taux de chômage qui oscille autour de 5 %, le plein emploi a comme effet que nos entreprises doivent composer avec un manque de main-d’œuvre. Plusieurs postes bien rémunérés sont disponibles, et ce, dans tous les secteurs. Je continuerai d’appuyer les partenaires locaux et les entrepreneurs afin que nous puissions poursuivre l’effervescence économique actuelle», commente Marc H. Plante.

Ce dernier s’est dit fier de l’engagement pris par le chef du PLQ, Philippe Couillard, face à la pénurie de main-d’œuvre, c’est-à-dire d’encourager l’éducation, la participation, l’automatisation et l’immigration.

Rappelons que le Parti libéral du Québec souhaite, dans un second mandat, accorder aux MRC une nouvelle aide financière de 10 millions de dollars sur cinq ans afin de dresser sur une base triennale, un portrait local des besoins de main-d’œuvre.  Il entend également accorder 15 millions de dollars par année aux MRC pour favoriser l’intégration et la rétention des travailleurs d’ici et d’ailleurs dans les régions du Québec. Finalement, le PLQ s’engage à investir 10 millions de dollars par année de plus afin de bonifier les services de francisation en entreprise offerts par les commissions scolaires et les organismes oeuvrant en francisation.

Ces mesures représentent des investissements additionnels de 135 millions sur cinq ans et s’ajouteront aux investissements prévus dans le cadre de la Stratégie nationale sur la main-d’œuvre.

Plante réagit aux propos de la CAQ

Par ailleurs, Marc H. Plante a tenu à réagir aux propos tenus en matière d’emploi par le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, lors de son passage à Sainte-Angèle-de-Prémont, la semaine dernière. «Je suis très fâché envers les propos de François Legault qui dit que nous avons des emplois pas payants dans la région. C’est dénigrant pour les entrepreneurs et les employés. Chez MSL, par exemple, il y a des emplois qui débutent à 20 $ de l’heure. Ce sont des bons emplois. Dans la région, on a créé de l’emploi et le taux de chômage a beaucoup baissé. Plutôt que de dénigrer la Mauricie, il faut travailler avec les gens de la région. Tout le plan de l’équipe libérale est basé sur le développement économique et social. Nous sommes le seul parti qui a un cadre financier réaliste et juste», plaide-t-il.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Poster un Commentaire

avatar