Le Théâtre des poêles à bois représentera le pays en Belgique

Le Théâtre des poêles à bois représentera le pays en Belgique

Les comédiens Mario Robert et Serge Baril.

Crédit photo : Photo gracieuseté

THÉÂTRE.  Le Théâtre des poêles à bois (TPB) aura une fois de plus l’occasion de s’illustrer en Belgique, du 3 au 10 août 2018, avec sa pièce Broutillon.

En effet, c’est la deuxième fois que le TPB est sélectionné par la Fédération québécoise du théâtre amateur (FQTA) pour représenter l’originalité, la créativité et la théâtralité québécoise lors des Estivades de Marche-en-Famenne. Ce festival théâtral international de création pousse les dramaturges à évoluer sur un thème préalablement sélectionné pour satisfaire les conditions d’admissibilité. Cette année, la verve dramatique devra valser sur le thème « Tourbillon», ce que la troupe mauricienne a réussi à faire avec brio.

Broutillon est une pièce expérimentale écrite et mise en scène par Serge Baril, enseignant en art dramatique à l’école secondaire l’Escale. En plus de sa présentation en novembre à Louiseville, les comédiens participent à une vaste tournée québécoise dans le but d’amasser des fonds pour couvrir les frais de transport outre-mer vers cet évènement majeur de théâtre en Belgique. Rappelons que le Théâtre des poêles à bois avait déjà représenté le Québec et le Canada à l’été 2015 à Marche-en-Famenne avec la pièce  « Mangourdise », une autre pièce expérimentale traitant, cette fois, de la « gourmandise ».

«C’est l’extase! C’est le couronnement de la reconnaissance. Une fierté à l’égard de la dramaturgie offerte sur un plateau où le thème est imposé et un parachèvement de trois années puisque j’avais débuté la rédaction de cette pièce au Procope Café de Paris, en France, après les Estivades de 2015. C’est donc un énorme bonheur que de pouvoir remettre ça en tournée européenne où la théâtralité battra dans nos poitrines au mois d’août», souligne à sa façon Serge Baril, comédien, auteur et metteur en scène.

Rappel du synopsis

Sur la scène d’une salle d’interrogatoire où intemporellement la scène de crime est exposée, le tourbillon des mots et des versions contradictoires s’amorce dans l’ultime optique de quérir la vérité. Deux hommes, l’enquêteur et son suspect, vont tenter l’impossible pour dénouer l’impasse de cette intrigue policière aux traits de caractère d’un véritable drame psychologique. S’adressant à un public de treize ans et plus, cette pièce en un acte pour un auditoire averti, car des bouffées de violence y sont exposées et le contenu dramatique y est parfois très explicite. Broutillon est un retour en force à l’échelle internationale pour honorer la théâtralité et démystifier les controverses du système de justice.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Serge Baril Recent comment authors
Serge Baril
Invité
Serge Baril

Un fier MERCI à Pier-Olivier Gagnon pour l’assiduité de ses reportages. Il n’est certes pas toujours si simple de monter une pièce théâtrale et de garantir un niveau de performance, surtout à l’international, mais d’avoir un soutien fiable des journalistes (M. Gagnon) et de nos leaders locaux (Marc H. Plante), donne des ailes à la Culture et permet à la plume de la Création…de s’envoler !!!