La MRC honore la Microbrasserie Nouvelle-France

La MRC honore la Microbrasserie Nouvelle-France

De gauche à droite : Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, François-Eugène Lessard et William Lessard, copropriétaires (absente sur la photo : Martine Lessard, copropriétaire).

Crédit photo : (Photo courtoisie)

BON COUP. La MRC de Maskinongé a remis son «Bon coup» du mois de juillet à la Microbrasserie Nouvelle-France de Saint-Alexis-des-Monts.

Elle a investi plus d’un demi-million de dollars dans les derniers mois pour un projet d’agrandissement en plus de se doter d’une nouvelle image et d’un nouveau décor aux inspirations du mouvement steampunk.

L’entreprise, qui fête ses 20 ans cette année, mettra également de l’avant de nouveaux produits dès cet automne, sous forme de canettes, ce qui viendra compléter la vingtaine de produits disponibles en ce moment.

Fondée en 1998 par Marc et Martine Lessard au retour d’un voyage inspirant en Belgique, l’entreprise n’a cessé de croître et de surprendre. Malgré les coups durs et le décès de Marc Lessard, la famille s’est non seulement tenue debout, mais a continué de développer, d’avancer et de rayonner.

« Depuis notre naissance à mon frère et moi, nos parents ont toujours occupé la profession d’entrepreneurs. On a toujours eu un exemple de vie familiale en lien avec le travail », mentionne François-Eugène Lessard.

Ce dernier a rejoint ses parents dans l’entreprise il y a cinq ans et s’occupe principalement des différentes sphères de développement en plus de superviser les opérations de la microbrasserie. Quant à lui, William, le benjamin de la famille a rejoint l’aventure il y a un an pour s’occuper principalement des opérations de la Ferme Nouvelle-France, des ventes en magasins et du marketing. Leur mère Martine supervise les opérations du restaurant et les événements de la Ferme.

Nouvelle image

Pour l’occasion des vingt ans d’existence de la Microbrasserie Nouvelle-France, les propriétaires ont décidé de changer le décor de leur établissement, les menus et l’uniforme des serveuses avec un style steampunk. « Nous voulions un renouveau, une projection de la compagnie davantage à notre image tout en conservant ce qui fut acquis depuis les vingt dernières années. Le concept visuel steampunk nous permet de conserver notre nom puisqu’en prenant en exemple le style vestimentaire, il évoque les bases de la Nouvelle-France mais avec une touche de modernité. Comme le dit si bien Douglas Fetherling, “le Steampunk est un genre qui imagine jusqu’à quel point le passé aurait pu être différent si le futur était arrivé plus tôt” », explique François-Eugène Lessard.

Agrandissement et nouveaux produits

Afin d’accueillir la canneuse et la nouvelle ligne de production, un agrandissement était nécessaire. La canette offre des avantages sur la bouteille de vitre, notamment au niveau de la qualité, la durée de vie, le transport, la gestion des contenants vides, le visuel, etc. Dès l’automne 2018, les canettes devraient apparaître sur le marché. À moyen terme, les bouteilles seront appelées à disparaître, exceptées les grosses bouteilles (500 ml et 1l) qui se vendront comme produits de luxe.

Poster un Commentaire

avatar