Gérard Milette parmi les grands

Gérard Milette parmi les grands

Gérard Milette est coureur professionnel dans les courses d'accélération. Il est accompagné de sa conjointe, Suzanne Poirier, qui contribue à son succès.

Crédit photo : Photo gracieuseté

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS.  Le Temple canadien de la renommée en courses d’accélération a souligné la contribution importante de quatre Québécois au monde de la course d’accélération lors de son troisième gala annuel.

Ainsi, le 18 novembre dernier, à l’hôtel Sheraton de Laval, Gérard Milette, de Saint-Étienne-des-Grès, a rejoint les plus grands du monde de la course d’accélération au pays en étant intronisé.

«J’étais surpris! C’est vraiment un honneur d’être reconnu parmi les plus grands de la course d’accélération au Canada. J’ai pu signer le livre officiel et on m’a remis un veston. C’était vraiment quelque chose de spécial», se souvient M. Milette, coureur professionnel ayant débuté sa carrière dans le domaine en 1989.

Pour avoir accès à cet honneur, chaque intronisé devait d’abord compter un minimum de 25 ans d’expérience dans la course d’accélération et devait s’être démarqué par l’obtention d’honneurs particuliers.

«C’est un sport très stratégique où tous les détails comptent. Je suis fier de mon parcours et de rejoindre les légendes de la course d’accélération»
– Gérard Milette

Franchir la frontière

Gérard Milette est coureur professionnel dans les courses d’accélération. Il est accompagné de sa conjointe, Suzanne Poirier, qui contribue à son succès.

Véritable passionné de la course automobile, il parcourt des milliers de kilomètres chaque année dans le but de rafler les prestigieux honneurs aux États-Unis.

Il évolue sur le circuit NHRA principalement dans la division 1. Sa plus belle victoire jusqu’à maintenant remonte à 2015 au moment où il était à Indianapolis pour croiser le fer avec les coureurs Top Sportsman de la très compétitive division 3. Milette est sorti grand vainqueur de l’évènement en éliminant nul autre que Marco Abruzzi lors de la grande finale. Le pilote de St-Étienne-des-Grès avait obtenu un temps de réaction de .004 au départ pour signer une victoire et rapporter le trophée Wally au Québec. Il a également remporté une importante épreuve à Charlotte en Caroline du Nord en 2016.
Le Stéphanois n’épate pas seulement par ses exploits sur la piste. Accompagné fidèlement de sa conjointe Suzanne Poirier, il a mérité le prix «Best Engineering» en 2010 et 2016 pour la qualité de son bolide, une corvette 1963 à aspiration naturelle qui possède 1640 forces. Son véhicule a entièrement été conçu et construit par lui et sa conjointe, soudeuse de profession.

Faire sa place

Tout au long de son parcours, Gérard Milette estime qu’il a trouvé le moyen de se démarquer des autres coureurs. «On se démarque avec l’expérience acquise au fil du temps et la connaissance de son véhicule. J’ai tissé des liens étroits avec des Américains et ils m’ont aussi échangé des trucs. J’ai de bons liens avec eux et je peux compter sur le support de Suzanne qui a la même passion que moi pour la course automobile. Elle m’aide beaucoup dans l’informatique et dans la configuration du véhicule. On doit s’adapter à la température, à la piste et beaucoup de facteurs viennent jouer sur notre performance. Nous sommes une petite équipe contrairement aux Américains, mais on sait où on s’en va ensemble. Tous les petits détails font la différence», confie le pilote.
«Nous, c’est ça nos vacances! On part ensemble aux États-Unis faire des courses. La compétition est grande là-dedans, mais il y a vraiment du respect entre les pilotes. C’est une passion qui nous fait voyager et on est bien heureux de ça».
Gérard Milette entend poursuivre sa carrière dans la course d’accélération tant qu’il le pourra. Son prochain défi est de remporter un championnat complet de la NHRA.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar