Prudence en motoneige et sur les cours d’eau!

Par superadmin
Prudence en motoneige et sur les cours d’eau!

La Sûreté du Québec demande aux motoneigistes de redoubler de prudence lors de leurs sorties. Depuis le début de l’hiver, près d’une dizaine d’incidents sont survenus sur les cours d’eau ou à motoneige.

L’état de la glace à certains endroits peut représenter un risque important pour les personnes qui s’aventurent hors des sentiers.

En tout temps, les motoneigistes doivent éviter les plans d’eau, circuler dans les sentiers balisés et respecter la signalisation et les lois. De plus, il est recommandé de pratiquer ces activités le jour plutôt que la nuit. Notons d’ailleurs qu’en vertu de l’article 12.2 de la Loi sur les véhicules hors-route, il est interdit de circuler dans les sentiers entre minuit et six heures, à moins qu’il n’y ait une signalisation contraire.

Chaque année, des motoneigistes se retrouvent dans des situations périlleuses ou perdent la vie en pratiquant cette activité. C’est pourquoi il est important de prendre les mesures suivantes pour réduire les risques d’incidents :

– pratiquer la motoneige le jour plutôt que la nuit 

– respecter la signalisation et les lois

– circuler lentement et prudemment lorsque la visibilité est réduite 

– circuler sur les sentiers balisés et éviter les plans d’eau 

– éviter de partir seul en randonnée et avertir un proche de l’itinéraire prévu 

– se munir d’une trousse de survie

– respecter la signalisation et les lois

Votre trousse de survie devrait contenir un jeu d’outils de base, des bougies d’allumage, des articles de premiers soins, un couteau, une corde de nylon pouvant servir au remorquage, une scie ou une hache, une carte et une boussole (et/ou un GPS), des allumettes à l’épreuve de l’eau, une lampe de poche, un sifflet et une couverture légère traitée à l’aluminium. Lors de longues randonnées, vous pouvez aussi vous munir d’une paire de raquettes, de signaux lumineux, d’un abri de secours (tente ou bâche) et d’aliments riches en calories, tels que du chocolat et des sachets d’aliments déshydratés.

La SQ rappelle que la réglementation entourant la pratique de la motoneige est la même, que vous soyez sur des sentiers, des chemins publics ou privés, ou des plans d’eau gelés. (P.O.G)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires