Perquisition monstre à Ste-Angèle: six individus accusés

Par superadmin

Suite à une importante perquisition d’environ 1 500 plants de cannabis dans une serre de Ste-Angèle-de-Prémont, en février 2011, deux nouveaux suspects feront face à la justice, soit: Pierre-Aimé Trudel et Gérald Cossette, deux électriciens de St-Stanislas.

Un Trifluvien, employé d‘Hydro-Québec au moment du méfait, Sébastien Parisé, ainsi que Patrick Gagnon, également de Trois-Rivières, David Bouchard de Drummondville, Louis-Philippe Hétu de Saint-Béatrix, figuraient déjà sur la liste des accusés.

Les quatre derniers comparses ont d’ailleurs plaidé coupables à deux chefs d’accusations: production de stupéfiants et vol d’énergie de moins de 5000 $, la semaine dernière au palais de justice de Trois-Rivières.

Rappelons que les enquêteurs du crime organisé de la Division des enquêtes régionales de la Mauricie/Centre-du-Québec avaient procédé à la perquisition dans un ancien garage qui a été par la suite transformé en usine de fabrication de meubles. L’endroit servait vraisemblablement à la culture de la marijuana. En fait, la sûreté du Québec pense que la première récolte n’avait pas encore eu lieu et que la serre en était à ses débuts. L’équipement saisi était neuf et comprenait notamment 190 lampes, six thermopompes, des filtres et un système d’arrosage automatisé, de l’équipement sophistiqué. Selon les policiers, cette installation avait la capacité de produire plusieurs milliers de plants.

Avec la collaboration spéciale de troisrivières911

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires