Le conducteur n’a pas respecté son protocole

Par superadmin
Le conducteur n’a pas respecté son protocole
Le côté avant droit de l'autobus s'est enlisé de quelques pieds lors de la sortie de route.

SAINT-JUSTIN. Un autobus scolaire transportant une dizaine d’élèves a fait une sortie de route près du 950 rue Duchesnay à Saint-Justin le 12 janvier dernier vers 15h30.

Le véhicule a été remorqué peu de temps après son enlisement, mais ce que déplorent certains parents, c’est qu’aucun service d’urgence n’a été appelé pour vérifier l’état des élèves lors de l’incident. «Le conducteur âgé n’a pas voulu appeler les services d’urgence. Ça aurait été quoi de faire venir une ambulance pour s’assurer que les élèves sont corrects? Aujourd’hui (mardi dernier), quelques élèves n’ont pas été à l’école et on m’a rapporté qu’une petite fille a été à l’hôpital», nous mentionne Dominic Marchand, parent d’un élève. Notons que la direction de l’école impliquée a communiqué avec les parents pour s’assurer que les enfants de sept et huit ans n’étaient pas blessés.

À la Sûreté du Québec, le porte-parole nous confirme que des parents ont téléphoné pour rapporter cet incident un peu plus tard en soirée.

«Nous avons rencontré le transporteur à la suite de l’évènement, mais pas immédiatement quand la sortie de route est survenue, confirme le sergent et porte-parole Hugo Fournier de la Sûreté du Québec. Il n’y a eu aucun blessé sur le coup, mais nous n’avons pas d’autres détails.»

De son côté, la Commission scolaire Chemin-du-Roy nous confirme que les conducteurs des autobus ont un protocole à suivre lorsqu’un évènement semblable survient et que dans cette situation, le transporteur ne l’aurait pas respecté. «Le chauffeur a manqué au protocole. Présentement, nous menons une enquête afin d’en savoir un peu plus sur l’évènement. C’est certain que le transporteur sera mis à l’amende en plus d’avoir une note au dossier», indique Danielle Lemieux, directrice du Service du transport à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Pour l’instant, impossible de savoir le montant de l’amende qui sera envoyée au transporteur. La Commission scolaire rappelle que chaque transporteur a l’obligation de faire connaître toutes les procédures aux conducteurs des autobus. Selon ce qu’a appris TC Media, plusieurs plaintes auraient déjà été faites par des parents au sujet du conducteur, mais il n’y aurait pas eu de suite.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires