La prison pour un pédophile louisevillois

Par superadmin

Mathieu Bergeron-Frigon passera les quatre prochaines années de sa vie derrière les barreaux. C’est la décision qui a été rendue par le juge Jacques Trudel hier au Palais de justice de Trois-Rivières. En réalité, il a écopé d’une peine de cinq ans, mais le délinquant a déjà purgé une année à l’ombre durant les procédures.

Selon ce qu’a rapporté le quotidien Le Nouvelliste, les évaluations psychologiques faisaient état d’un risque de récidive élevé, c’est entre autres ce qui a convaincu le juge de rejeter une proposition commune de la Couronne et de la Défense. Ceux-ci avaient demandé une sentence de trois ans.

Mentionnons que le nom du pédophile louisevillois se retrouvera sur une liste de délinquants à contrôler pour les dix prochaines années, il n’aura pas le droit d’utiliser un ordinateur ni de se trouver en présence de jeunes âgés de moins de 16 ans pendant une période de 20 ans.

En plus d’avoir incité des mineurs à avoir des contacts sexuels avec lui, Bergeron-Frigon a leurré des enfants âgés de 9 à 16 ans pour parvenir à ses fins. Il a d’ailleurs brisé les conditions reliées à une précédente infraction du même ordre pour perpétrer ses délits.

P-L.P

 

 

Lire aussi: Un pédophile arrêté deux jours avant la rentrée

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires