Des orignaux morts par la tique d’hiver

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune de la Mauricie-Centre-du-Québec (MRNFM) confirme que huit orignaux sont morts ce printemps dans le Haut-St-Maurice en lien avec la tique d’hiver.

Tous les orignaux retrouvés sans vie ont été découverts dans un secteur à environ 10 km du centre-ville de La Tuque, dont au secteur La Croche et à La Bostonnais. Selon Alain Foret, lieutenant au ministère des Ressources naturelles et de la Faune à La Tuque, ce n’est pas courant de voir un tel phénomène, mais cela peut arriver au Québec.

«Effectivement, il y a un épisode, mais on ne peut pas dire que le phénomène va s’installer en permanence, confirme Jean Milette, biologiste au MRNFM. C’est la première fois qu’un épisode du genre est rapporté en Mauricie.»

«La tique est toujours présente, poursuit M. Milette. Pour qu’il y ait de la mortalité chez les animaux sauvages, il doit y avoir beaucoup de larves au printemps, les œufs sont pondus en mai, et elles restent endormies jusqu’en juin. C’est à l’automne que les larves deviennent des nymphes, et qu’elles montent sur les orignaux. À ce moment, les tiques peuvent avoir une dimension d’un millimètre. C’est aux mois de janvier que les tiques se nourrissent beaucoup. Comme l’orignal ne se toilette pas autant à l’automne, il peut y avoir des milliers de tiques allant de 0,5 à un centimètre sur un orignal. L’animal va alors se frotter contre les arbres, il va perdre son poil, et il sera affaibli en raison de la perte de chaleur. En mai, les tiques adultes tombent au sol et le cycle recommence.»

Y-a-t-il des risques pour l’humain et les animaux domestiques? «Il n’y a pas de risques connus pour l’humain, répond le biologiste. Ce n’est pas la même tique qu’au sud du Québec qui peut être porteur de la maladie de Lyme. Un animal pourra avoir ces tiques seulement s’il se promène dans un secteur où il y en a, c’est-à-dire près d’une carcasse d’animal.»

Quant à la chasse, le nombre n’est pas assez important pour avoir un impact. « En bas de 10 mortalités, nous ne pouvons pas dire qu’il y aura un impact sur les orignaux.»

Tous les orignaux retrouvés sans vie ont été découverts dans un secteur à environ 10 km du centre-ville de La Tuque, dont au secteur La Croche et à La Bostonnais. Selon Alain Foret, lieutenant au ministère des Ressources naturelles et de la Faune à La Tuque, ce n’est pas courant de voir un tel phénomène, mais cela peut arriver au Québec.

«Effectivement, il y a un épisode, mais on ne peut pas dire que le phénomène va s’installer en permanence, confirme Jean Milette, biologiste au MRNFM. C’est la première fois qu’un épisode du genre est rapporté en Mauricie.»

«La tique est toujours présente, poursuit M. Milette. Pour qu’il y ait de la mortalité chez les animaux sauvages, il doit y avoir beaucoup de larves au printemps, les œufs sont pondus en mai, et elles restent endormies jusqu’en juin. C’est à l’automne que les larves deviennent des nymphes, et qu’elles montent sur les orignaux. À ce moment, les tiques peuvent avoir une dimension d’un millimètre. C’est aux mois de janvier que les tiques se nourrissent beaucoup. Comme l’orignal ne se toilette pas autant à l’automne, il peut y avoir des milliers de tiques allant de 0,5 à un centimètre sur un orignal. L’animal va alors se frotter contre les arbres, il va perdre son poil, et il sera affaibli en raison de la perte de chaleur. En mai, les tiques adultes tombent au sol et le cycle recommence.»

Y-a-t-il des risques pour l’humain et les animaux domestiques? «Il n’y a pas de risques connus pour l’humain, répond le biologiste. Ce n’est pas la même tique qu’au sud du Québec qui peut être porteur de la maladie de Lyme. Un animal pourra avoir ces tiques seulement s’il se promène dans un secteur où il y en a, c’est-à-dire près d’une carcasse d’animal.»

Quant à la chasse, le nombre n’est pas assez important pour avoir un impact. « En bas de 10 mortalités, nous ne pouvons pas dire qu’il y aura un impact sur les orignaux.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires