De jeunes bénévoles pour accompagner les résidents en CHSLD

De jeunes bénévoles pour accompagner les résidents en CHSLD

Gabrielle Fleury, conseillère en entrepreneuriat et en développement de projets au Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Maskinongé et Marie-Pier Gélinas, instigatrice du projet.

Crédit photo : Photo Pier-Olivier Gagnon

PROJET. Le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de la MRC de Maskinongé recrute actuellement des jeunes adultes intéressés à faire du bénévolat auprès des personnes âgées vivant au Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Avellin-Dalcourt de Louiseville cet été.

Inspiré de l’idée soumise par Marie-Pier Gélinas, une jeune préposée aux bénéficiaires, dans le cadre d’un concours organisé par l’organisme, le CJE de la MRC de Maskinongé porte un projet qui vise à faire une différence auprès des aînés, en collaboration avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

«On cherche des jeunes adultes de 18 à 29 ans qui souhaitent s’impliquer auprès de ces gens à raison de dix heures de bénévolat par semaine. Il y a déjà des bénévoles qui donnent de leur temps, mais l’idée c’est d’avoir une relève qui s’investit pour nos aînés. L’aide qu’on veut apporter peut prendre différentes formes. C’est dans le cadre d’un projet, mais on souhaiterait que ces bénévoles poursuivent leur implication après et que ça perdure dans le temps», confie Gabrielle Fleury, conseillère en entrepreneuriat et en développement de projets au Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Maskinongé.

Soucieuse d’offrir un support au personnel, d’accompagner les résidents plus isolés et de bonifier l’offre existante dans l’établissement, l’instigatrice du projet entend contribuer elle-même comme bénévole à améliorer le quotidien de ces aînés.

«De par mon métier, je connais les besoins et j’ai déjà fait des stages dans ce milieu. Les ressources actuelles ne peuvent pas tout faire. Il y a des personnes âgées qui sont seules et il y a un manque de bénévoles. Ce projet pourrait permettre de bonifier le calendrier des activités déjà offertes dans la résidence, d’organiser des activités de divertissement ou tout simplement venir en aide au personnel pour effectuer les déplacements des résidents», rapporte Marie-Pier Gélinas.

Chaque jeune qui participera au projet recevra une formation. Une allocation de participation est aussi prévue, pour couvrir les frais de déplacement ou les repas, par exemple. «C’est réellement un projet qui répond à un besoin. Près d’une centaine de résidents vont bénéficier du bénévolat. On a même approché le Centre d’action bénévole pour jumeler des bénévoles de l’organisme avec nos jeunes adultes. Il pourrait donc y avoir un volet intergénérationnel», indique Mme Fleury.

Ce tout nouveau projet débutera à la fin du mois. Il se déroulera sur une période de deux mois. Les jeunes intéressés à participer au projet doivent communiquer rapidement avec le Carrefour jeunesse-emploi au 819-228-0676, poste 222.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar