Zenith lance son premier EP intitulé «Meet in dreams»

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Zenith lance son premier EP intitulé «Meet in dreams»
Zénith : Francis Fugère et Julien Martre

MUSIQUE. Les membres du groupe Zenith étaient de passage à Trois-Rivières ce vendredi. Voilà un nouveau projet mis sur pied par le Trifluvien Francis Fugère et son comparse Julien Martre. Profitant de la pause du groupe New Cities dont ils font partie, les deux comparses jugeaient que le temps était venu de lancer leur projet.

Zenith lance donc son premier EP qui a pour titre «Meet in dreams». L’album raconte en partie le vécu des deux musiciens lors des dernières années.

«Il s’agit vraiment d’un nouveau »band » et d’un nouveau projet dans lequel on se lance. On avait le goût de le faire depuis longtemps, lance d’entrée de jeu Julien Martre. Le style tourne autour du grunge ou encore du rock alternatif.»

Le EP, disponible notamment sur iTunes, comprend cinq chansons de leur propre composition.

«Le titre vient d’un extrait de la chanson »A stellar lullaby ». C’est un peu pour illustrer la distance entre deux personnes et donc, la seule façon de pouvoir se voir, c’est de se rencontrer dans les rêves. On trouvait que ça avait une connotation intéressante avec le type de sujets traités dans notre album», explique Julien Martre.

«La chanson »Dark nebula » parle de la manipulation psychologique et »Somebody somewhere » se veut comme un cri à l’aide. C’est ce qu’on a vécu en tournée depuis les six et sept dernières années. Ça relate l’isolation et les séparations avec les gens de la famille, les proches et les blondes. C’est beaucoup d’introspection et ça ressemble à un genre de journal intime métaphorique», ajoute-t-il.

Ces dernières années, les deux musiciens ont fait plusieurs tournées avec leur groupe New Cities. Ils se sont notamment produits sur scène avec des artistes tels que Katy Perry, Avril Lavigne au Centre Bell et les Black Eyed Peas.

«Partagez des grosses scènes, c’était malade! Nous avons pris un bagage d’expérience avec nous, c’est certain!», lance fièrement le Trifluvien.

«Le bonus, c’est vraiment quand on fait notre »show ». Sinon, être musicien, c’est beaucoup d’attente. C’est du »hurry up and wait ». On fait un test de son et on attend! On revient faire le show, on retourne à l’hôtel et on attend! Ce n’est pas toujours des vacances. C’est toujours de l’instabilité! Il faut être fait pour ça et nous, on aime ça!», confie Francis.

Les deux amis de longue date ont maintenant hâte de partir en tournée avec Zenith.

«C’est un nouveau projet alors on repart à zéro en quelque sorte. On repart à zéro aussi avec les fans, même si plusieurs nous ont suivis. Mais on est prêt à repartir et faire un autre 50 »shows » de tournée s’il le faut!», souligne Julien.

«Ça fait longtemps que nous voulions faire notre projet et c’est le bon moment pour se lancer. Nous voulions retrouver notre identité qui se situe davantage au niveau du »grunge » alternatif. C’est l’opportunité pour nous deux de faire ce qu’on veut! Avec New Cities, nous avions commencé comme musiciens engagés dans un projet qui existait déjà. Cette fois-ci, c’est notre projet!», ajoute-t-il.

L’album est disponible sur iTunes, Rdio Music, Google Play et Amazon. Tous les détails sont disponibles sur le site Internet de Zenith au www.wearezenith.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires