Un printemps très occupé pour Tao Vigneault

Daniel Birru
dbirru@lechodemaskinonge.ca

Un printemps très occupé pour Tao Vigneault
Tao Vigneault fait partie de l'équipe du Québec à l'occasion du Mondial d'improvisation junior, qui aura lieu en avril. (Photo : L'Écho - courtoisie)

ARTS. Le jeune comédien Tao Vigneault a clairement le vent dans les voiles présentement, alors que le nombre de rôles qui lui sont attribués se multiplie rapidement. À seulement 15 ans, il tient le rôle d’Olivier dans la série Le Pacte, à Télé-Québec, et les autres projets sur lesquels il travaille le laissent entrevoir une année prometteuse tant à l’écran que sur la scène.

Originaire de Saint-Mathieu-du-Parc et élève à l’École secondaire Val-Mauricie, Tao a commencé le 28 février dernier le tournage du film 23 décembre, scénarisé par l’auteure India Desjardins et réalisé par Miryam Bouchard, une comédie romantique tirée de la chanson du même nom du groupe Beau Dommage. Le jeune acteur se dit entouré de plusieurs grands acteurs, et soutient qu’il apprend beaucoup d’eux, notamment ses parents dans le film, Stéphane Rousseau et Marie-Hélène Thibault. « Ce sont des grands acteurs, et je pense qu’ils seront des modèles pour moi et qu’ils vont m’apprendre à me développer là-dedans. Je les observe beaucoup et j’apprends énormément d’eux. C’est vraiment un grand honneur aussi de me laisser la chance de travailler avec eux, » dit Tao Vigneault.

La première journée de tournage pour 23 décembre a été faite à Pierrefonds et se poursuivra dans différentes régions du Québec, notamment à Québec et dans Charlevoix.

L’autre grand événement qui s’en vient pour le comédien sera sur scène, alors qu’il se revêtira son uniforme de la Ligue nationale d’Impro (LNI) pour participer au Mondial d’improvisation junior, en avril. La formation du Québec du tournoi se rendra en Suisse pour y participer.

« On a déjà commencé les pratiques, on se rencontre assez régulièrement avec notre nouvelle équipe, on est en train de se former une bonne chimie. Je pense que ce sera un peu difficile parce qu’on va jouer en Suisse, contre des Suisse, devant un public européen. On n’a pas nécessairement les mêmes références, les mêmes goûts humoristiques, on ne fait pas le même genre de blague. Mais reste qu’on a une belle équipe qui est capable de construire de belles improvisations, et je pense qu’on aura de bonnes chances de se rendre jusqu’en finale. Je suis confiant, » dit Tao Vigneault à ce sujet.

Avec l’ensemble de ces grands projets, Tao Vigneault est assuré d’avoir une année bien remplie, et a bien hâte de relever les grands défis qui l’attendent devant lui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires