Reprise de la circulation des carrioles à Saint-Élie-de-Caxton

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Reprise de la circulation des carrioles à Saint-Élie-de-Caxton
Tout semble indiquer que les carrioles pourront à nouveau être utilisées dans les rues de Saint-Élie-de-Caxton cet été. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Comme vous l’annonçait l’Écho de Maskinongé au cours des dernières semaines, la Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton pourra de nouveau circuler avec ses carrioles sur la voie publique à compter du mois de juillet.

Le gouvernement du Québec a  publié aujourd’hui dans la Gazette officielle un arrêté ministériel concernant un projet pilote de trois ans pour la circulation des carrioles touristiques à Saint-Élie-de-Caxton.

On se souviendra que le 12 décembre dernier, la SAAQ et la SQ avaient interdit, à la suite de deux plaintes de citoyens, d’utiliser les carrioles touristiques sans fermer les rues au même moment. Compte tenu que cette activité est réalisée depuis 12 ans, et ce sans accident, et que plus de 100 000 personnes ont été véhiculées, la municipalité a demandé au gouvernement du Québec d’accorder une exemption au Code de la sécurité routière spécifiquement pour ce type d’activités à Saint-Élie-de-Caxton.

Selon Robert Gauthier, maire de la municipalité, cette dérogation spéciale a été obtenue suite à de nombreux échanges au niveau politique et avec des spécialistes de la sécurité routière au ministère des Transports et à la SAAQ et se trouve à être le résultat du travail de plusieurs intervenants, dont le député de Maskinongé, Simon Allaire.

«Tous ces efforts de la municipalité n’ont qu’un seul but, à savoir de contribuer au développement socio-économique de Saint-Élie-de-Caxton. Notre administration municipale gère ces opérations touristiques qui profitent à nos commerçants, notamment en restauration et en hébergement, aux artistes et artisan(e)s, à nos employé(e)s saisonniers, dont les étudiant(e)s, ainsi qu’à la Fabrique, via la Boutique des pèlerins, pour l’entretien de notre patrimoine religieux.  Tout cela permet de faire de Saint-Élie-de-Caxton ce qu’il est et ce qu’il sera dans l’avenir.  La Municipalité est très fière de participer à sa façon et à la hauteur de ses moyens à ce dynamisme économique contagieux qui caractérise notre beau village», mentionne Robert Gauthier.

En attendant le début de la mise en place du projet pilote le 3 juillet, la municipalité continuera à faire quelques sorties de carrioles en fermant alternativement les rues lors de chaque passage pour répondre aux réservations de groupe et en complétant celles-ci par des réservations individuelles afin d’avoir un taux d’occupation maximale à chaque sortie.

La municipalité tient à rappeler que toutes les carrioles ont été inspectées mécaniquement et réparées lorsque nécessaire, par un spécialiste externe.

«Nous invitons les visiteurs et les touristes à venir faire une tournée en carriole, légale et sécuritaire, pour entendre les histoires légendaires racontées par Fred Pellerin», termine le maire Gauthier.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des