Les lauréates du Prix Clément-Marchand

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Les lauréates du Prix Clément-Marchand
La gagnante Myriame Ezelin. (Photo : courtoisie)

RÉGION. Le Prix Clément-Marchand a été remis à Myriame Ezelin pour sa suite poétique Je redemande ton nom.

Avec son style percutant et son ton personnel, Je redemande ton nom se démarque par la force de ses images et celle de son propos. Cette suite poétique oscille entre l’urgence de rompre avec un monde en désarroi et une quête d’origines viscérale et authentique. L’écriture poétique de l’auteure, par-delà la révolte, évoque la possibilité d’une rencontre, d’une naissance.

Mme Ezelin a reçu une bourse de 1000 $ offerte par Culture Shawinigan. Son texte sera également publié dans la revue Le Sabord.

La mention du Prix Clément-Marchand a été accordée à Jocelyne Duchesne pour Un certain midi de décembre. Ce récit porte un regard tendre et humain sur la maladie d’Alzheimer. L’auteure a touché le jury par sa délicatesse, par ses mots lumineux qui évoquent les gestes du quotidien.

Relativement léger malgré la lourdeur du sujet, le texte exploite habilement la thématique de la maladie afin de nous inviter à faire la paix avec le passé. Mme Duchesne a reçu une bourse de 500 $ de la librairie Poirier.

Le jury était constitué de Luc Drapeau, adjoint à l’édition et aux communications au Sabord, et journaliste à la Gazette de la Mauricie, d’Isabelle Fournier, libraire, et de Jean-Guy Lachance, poète du Centre-du-Québec et auteur de plusieurs recueils.

Le concours littéraire est une initiative de la Société des écrivains de la Mauricie, en collaboration avec Culture Shawinigan, Librairie Poirier et Le Sabord.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des