Les Grands Hurleurs: un chouïa de beaucoup de choses

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Les Grands Hurleurs: un chouïa de beaucoup de choses
Les Grands Hurleurs

MUSIQUE. Le trio de musique trad Les Grands Hurleurs célèbre son 10e anniversaire avec le lancement de son quatrième album intitulé Chouïa, juste à temps pour les Fêtes. Le titre de l’album n’a pas été laissé au hasard. Chouïa, soit une petite quantité, parce que l’album est un chouïa trad, un chouïa classique avec la participation du Quatuor Esca, un chouïa percussif avec la collaboration d’Elage Diouf, un chouïa électrique et un chouïa atmosphérique. «On a osé un peu plus sur cet album, lance Nicolas Pellerin, l’un des membres du trio également composé de Simon Lepage et de Stéphane Tellier. On a notamment invité des artistes qui n’ont pas l’habitude de jouer du trad. C’est dans notre vocation de nous renouveler d’album en album. On a d’ailleurs décidé de titrer l’album <@Ri>Chouïa<@$p> parce qu’on voyait qu’on tirait dans plein de directions.» La formation aime faire éclater les codes de la musique traditionnelle, sans toutefois la dénaturer. «On ne veut pas se répéter. En même temps, ça reste du trad avec des textes trad. Difficile de faire autrement: je tape du pied et je joue du violon! (rires) On essaie d’innover dans le traitement des instruments, ainsi que dans les textures musicales», ajoute-t-il. Pour le plaisir des fans, en plus du nouveau répertoire réalisé avec ces complices, le groupe reprend aussi une chanson marquante par album qu’il a réalisé durant ces 10 années. Il s’agit de Chez moi, Trégate et Corsaire. On peut entendre le Quatuor Esca, de Trois-Rivières, sur la reprise de Corsaire, tandis qu’Elage Diouf amène ses rythmes et sonorités issus de la musique du monde sur les deux autres pièces. Les Grands Hurleurs présentent également une adaptation particulière de la pièce classique <@Ri>Le coucou<@$p> de Louis-Claude d’Aquin. «Au départ, c’était un défi lancé par ICI Musique dans le cadre d’une exposition où on faisait la musique. On en a fait une version trad qui se retrouve sur l’album», raconte Nicolas Pellerin. La formation a lancé son nouvel opus le 4 décembre à Montréal. Le musicien de Saint-Élie-de-Caxton et ses comparses viendront très bientôt dans la région pour présenter leur nouveau matériel. Un premier spectacle est au programme ce samedi, 22 décembre, au Magasin général Le Brun de Maskinongé, tandis que le Rond Coin de Saint-Élie-de-Caxton accueillera la formation le 28 décembre. Ce dernier rendez-vous affiche cependant déjà complet. Pour l’occasion, Les Grands Hurleurs interpréteront les morceaux de Chouïa en plus de reprendre quelques succès de leurs précédents albums.   Les Grands Hurleurs

28 décembre: Le Rond-Coin (complet), Saint-Élie-de-Caxton  

 

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des