Le plaisir retrouvé de faire de la musique

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Le plaisir retrouvé de faire de la musique
Valérie Carpentier travaille présentement sur son nouvel album dont la sortie est prévue au printemps 2022. (Photo : (Photo Antoine Giroux))

MUSIQUE. Avec sa nouvelle chanson Monokini & tsunami, Valérie Carpentier fait un retour sur la scène musicale dans un nouveau style plus pop et dansant. Mais au-delà de l’exploration de nouvelles sonorités, cette pièce représente aussi ce plaisir de faire de la musique qui est revenu pour l’artiste.

« J’avais envie de faire quelque chose de fun, de plus dynamique. J’avais déjà exploré des sons plus électros dans le dernier album, ce que j’ai bien aimé. Je voulais avoir ce côté bonbon pour les oreilles tout en gardant l’émotion dans les paroles », indique Valérie Carpentier qui collabore avec le réalisateur Thomas Lapointe (Sarahmée, Laurence Nerbonne, Karim Ouellet).

Cette chanson est un retour pour l’artiste après avoir traversé une période plus difficile. Elle a eu besoin de prendre une pause, se sentant dépressive et anxieuse, confie-t-elle. « Je n’avais plus de plaisir à faire de la musique. C’est triste. L’important, c’était la guérison. »

Puis, de fil en aiguille, Valérie Carpentier a commencé à produire des maquettes de chansons chez elle. « En faisant le tout de façon plus autonome, j’ai compris que je n’avais pas fait le tour de tout ce que c’est de faire de la musique. J’ai vu que j’avais beaucoup de choses à apprendre. J’ai accueilli ça. Le plaisir est revenu. »

L’auteure-compositrice-interprète originaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade remarque aussi que pour la première fois, personne ne lui avait demandé d’écrire une chanson ou de commencer à travailler sur un album. Pour ses deux précédents albums, le contrat de disque avait précédé la création de l’album.

« Ça fait une différence. En pouvant maintenant produire des maquettes à partir de chez moi, je peux mettre toutes mes idées en musique. Avant, j’écrivais les paroles et je devais expliquer ce que j’avais en tête pour la musique. Ce n’était pas évident. Là, j’envoie simplement une maquette et on peut la retravailler. Il était temps que j’applique mieux le langage de la musique », explique celle qui vient de rejoindre PUR Records pour la production de son nouvel album.

Évacuer la honte

La chanson Monokini & tsunami, disponible sur les différentes plateformes d’écoute dès maintenant, adresse une relation complexe et toxique qu’elle a vécue et reflète le processus menant vers le pardon complet.

« Ça a été une relation étrange, mais psychologiquement, ça m’a heurtée. Je me suis sentie trahie. Ça fait longtemps que cette histoire est finie. Ça raconte un voyage qui m’est arrivé. J’ai commencé à écrire cette chanson peu de temps après être revenue. Au début, c’était une ballade larmoyante, mais ça a évolué. Je me disais que ce serait intéressant d’aborder quelque chose de triste, mais avec un texte rythmé. »

Valérie Carpentier se relève de cette histoire, mais elle a longtemps eu honte d’avoir été naïve. « La chanson fait aussi écho au fait qu’il faut arrêter de vivre dans la honte. C’est un sentiment qu’on sous-estime. Je n’ai pas été irréprochable dans cette relation, mais je me sentais trahie. J’en parle, car je réalise que la pire partie aura été la façon dont j’ai vécu ce qui s’est passé comme une honte. Ça m’a mis des bâtons dans les roues. Je me relève tranquillement. »

La musique de Monokini & tsunami est teintée de pop et de reggaeton, un aperçu de ce que l’on retrouvera sur son nouvel album. « Très jeune, j’écoutais surtout de la vieille chanson française. J’ai commencé à ouvrir mes horizons en vieillissant. J’ai aussi découvert le rappeur Rymz. J’ai adoré! Il y a quelque chose d’intéressant dans la façon d’écrire du rap, souligne-t-elle. Chaque sonorité d’un mot est mise en valeur. Ça aide à rythmer le texte et j’avais envie d’explorer cette manière d’écrire, même si ça représente une coche de plus au niveau de la difficulté! »

« J’aime beaucoup les albums éclectiques et le prochain le sera. Il existe tant de belle musique! J’aime explorer et j’ai un gros coup de coeur pour la pop. Je fais plein de petites surprises et des découvertes. Ce sera éclectique, mais ça va bien s’amalgamer. Je pense qu’avec cet album, on va deviner quelles étaient mes chansons préférées sur mes autres albums », conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires