Festival de la galette: la décision reportée en juillet

Festival de la galette: la décision reportée en juillet
Le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville accueille chaque année des milliers de festivaliers. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

ÉVÉNEMENT. Le comité organisateur du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville se donne un mois de plus avant de prendre une décision finale sur le sort réservé à la 42e édition qui doit normalement avoir lieu cette année du 1er au 10 octobre.

« On va étirer l’élastique jusqu’au bout », déclare le président, André Auger. Selon lui, les mesures sanitaires en vigueur en ce moment sont encore trop contraignantes pour permettre la tenue d’un événement d’aussi grande envergure. « Actuellement, ça regarde mal parce que c’est pratiquement impensable de tenir un festival avec les règles sanitaires qui nous sont imposées. Sur la rue Saint-Laurent, on n’a pas le droit d’avoir plus que 2500 personnes regroupées en lots de 250 personnes. En plus, il faut mettre deux surveillants pour chaque groupe pour s’assurer qu’ils respectent la distanciation et le port du masque. C’est l’enfer », répond M. Auger.

À la Place Canadel, où sont organisés tous les spectacles, la capacité d’accueil doit être au maximum de 250 personnes. « C’est assez difficile de rentabiliser les spectacles dans ce contexte-là », signale-t-il.

Le comité organisateur espère toujours de nouvelles annonces du gouvernement en ce qui a trait à l’assouplissement des mesures sanitaires pour les festivals. « On s’aperçoit qu’il y a des assouplissements tous les jours alors on va attendre encore un mois, mais on aura atteint la limite de notre côté parce qu’on commence habituellement à organiser notre festival au mois de mars. Ça demande quand même une certaine préparation et on ne peut pas se permettre d’attendre encore trop longtemps », explique le président.

Consultation publique

Par ailleurs, le Festival de la galette de sarrasin de Louiseville vient de terminer une vaste consultation publique qui visait à mesurer le degré de satisfaction des festivaliers envers l’événement. La population était invitée à donner son appréciation et à soumettre des suggestions. Les résultats du sondage permettront aux organisateurs de mieux repositionner l’événement lors des prochaines années. « Nous sommes en train de compiler les données. C’est la firme Tardif Stratégies d’affaires qui nous aide là-dedans. On devrait avoir une présentation d’ici deux semaines. Ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes agréablement surpris du taux de participation. Des centaines de personnes ont répondu au sondage. On va regarder ça dans une vision d’ensemble. On va surtout regarder ce qu’on peut modifier, ce qu’on peut changer et ce qu’on peut améliorer avec les commentaires constructifs des gens », indique André Auger.

« À la base, nous avons un festival de rue et on doit composer avec le milieu que nous avons. On va voir ce qui est faisable. Nous allons nous servir des suggestions et faire cheminer d’autres idées qu’on avait déjà avant de lancer la consultation. Le défi, c’est qu’il y a deux visions qui s’opposent. Il y a celle du sentiment d’appartenance aux souvenirs de l’époque. D’autres personnes croient que le festival doit évoluer parce que tout évolue dans la vie. Il va falloir se pencher là-dessus », avoue-t-il.

Rappelons que la mission première du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville est de promouvoir le sarrasin comme étant une richesse naturelle de la région lors d’un événement à caractère folklorique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires